Quelles sont les pires routes de la ré­gion?

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - CIN­DY GI­RARD cin­dy.gi­rard@tc.tc

RÉ­SUL­TATS. Le Grand rang sud, à Al­ba­nel, est la pire route du Sa­gue­nay-lac-saintjean. Du moins, c’est ce que ré­vèle le plus ré­cent pal­ma­rès réa­li­sé par Caa-qué­bec.

En deuxième po­si­tion, on re­trouve la route des Fon­da­teurs à La­rouche. Le bou­le­vard Saintpaul, à Sa­gue­nay, vient ain­si fer­mer la marche.

Ce top 3 ré­gio­nal a été éta­bli à la suite de votes re­cueillis au­près des usa­gers du ré­seau rou­tier. Ce même exer­cice a été réa­li­sé pour l’en­semble de la pro­vince. Le Caa-qué­bec a ob­te­nu près de 10 000 si­gna­le­ments lors de sa cam­pagne qui se dé­rou­lait d’avril à mai.

En ce qui a trait au top 10 des pires routes qué­bé­coises, le che­min Kil­mar, dans la mu­ni­ci­pa­li­té de Gren­ville-sur-la-rouge, ar­rive en tête, sui­vi du che­min New­ton à Mas­couche et du bou­le­vard

Gouin, à Mon­tréal.

UN RÉEL IM­PACT SUR NOS ROUTES

« La cam­pagne Les pires routes, c’est beau­coup plus qu’un exu­toire, c’est une oc­ca­sion unique de chan­ger les choses », men­tionne la vice-pré­si­dente, com­mu­ni­ca­tions et af­faires pu­bliques de CAA- Qué­bec, Sophie Gagnon.

L’an der­nier, par exemple, neuf des dix routes du pal­ma­rès qué­bé­cois ont fait l’ob­jet de ré­pa­ra­tions ou ont été in­cluses dans un plan de ré­fec­tion à moyen ou à long terme.

Cet exer­cice du Caa-qué­bec est ré­pé­té chaque an­née dans le but de don­ner une voix aux au­to­mo­bi­listes, aux mo­to­cy­clistes, aux cy­clistes et aux pié­tons afin qu’ils ex­priment leurs prio­ri­tés.

« Avec 3 mil­liards $ en taxes di­verses, payées chaque an­née par les au­to­mo­bi­liste

(Pho­to: TC Me­dia- Ar­chives)

Êtes-vous d’ac­cord avec ce pal­ma­rès ré­gio­nal?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.