Un 110e anniversaire qui ne passe pas in­aper­çu

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - HÉ­LÈNE GA­GNON he­lene.ga­gnon@tc.tc

À l’er­mi­tage Saint-an­toine

RE­LIQUES. Pour la pre­mière fois, l’er­mi­tage Saint-an­toine de Lac-bou­chette ex­po­se­ra les re­liques de saint An­toine du 9 au 15 juin.

Plu­sieurs pè­le­rins ont dé­mon­tré leur in­té­rêt quant à la ve­nue du re­li­quaire.

« C’est un évé­ne­ment unique. C’est la pre­mière fois que les re­liques de saint An­toine se­ront ex­po­sées dans la ré­gion et seule­ment la deuxième fois au Qué­bec. Les pè­le­rins de par­tout au Qué­bec vien­dront contem­pler les re­liques », men­tionne le père France Sa­lesse.

Cette an­née, l’er­mi­tage Saint-an­toine cé­lèbre son 110e anniversaire de fon­da­tion. La fra­ter­ni­té des pères ca­pu­cin était donc à la re­cherche d’une idée spé­ciale pour sou­li­gner cet évé­ne­ment.

Qui n’a pas prié saint An­toine dans la der­nière an­née afin de re­trou­ver un pen­den­tif éga­ré ou bien les clés de la voi­ture?

« Les gens évoquent saint An­toine, car ils ont confiance en lui. Il faut voir sa ve­nue ici comme un signe, ce­lui d’un ami qui meurt et dont on veut gar­der un sou­ve­nir. C’est un signe de sa pré­sence par­mi nous, et ce, en­core au­jourd’hui », évoque le père France Sa­lesse.

QU’ EST-CE QU’UNE RELIQUE?

« Les re­liques de saint An­toine viennent de Pa­doue en Ita­lie. Mort en 1231, le tom­beau de Saint-an­toine a été ou­vert une pre­mière fois afin de dé­pla­cer son corps. La langue et les cordes vo­cales au­raient été re­trou­vées in­tactes. Elles ont été pré­ser­vées comme une relique dans à la Ba­si­lique de Saint-an­toine-de­pa­doue », ex­plique le père France.

Par contre, ce n’est pas de­vant cette relique que les pè­le­rins pour­ront se re­cueillir à l’er­mi­tage Sain­tan­toine. Le tom­beau de saint An­toine a été rou­vert en 1981. À ce mo­ment, des os et des tis­sus cor­po­rels ont été pré­le­vés afin de faire des re­liques.

« C’est à ce mo­ment que le pro­jet de faire voya­ger les re­liques à tra­vers le monde est né. De plus, plu­sieurs lieux voués à saint An­toine ont des re­liques. Ce peut al­ler de mor­ceaux de tis­su que saint An­toine a tou­chés, mais ce n’est pas des re­liques cer­ti­fiées. Le frère qui ap­porte les re­liques nous a of­fert de nous ap­por­ter des re­liques au­then­tiques qui res­te­ront ici, à l’er­mi­tage. C’est un grand pri­vi­lège pour nous en cette an­née de cé­lé­bra­tion », men­tionne le père France.

Les re­liques de saint An­toine ne se­ront pas les seules vi­sibles en juin à l’er­mi­tage Sain­tan­toine. Le mer­cre­di 21 juin, les re­liques des pa­rents de sainte Thé­rèse de l’en­fant-jé­sus, saints Louis et Zé­lie Mar­tin, se­ront de pas­sage au sanc­tuaire.

CONSÉ­CRA­TION

DE LA CHAPELLE MA­RIALE

Le 25 juin, à 10 h, la chapelle ma­riale se­ra consa­crée par l’évêque.

« Il s’agit d’une marque dé­fi­ni­tive que cette chapelle sert au culte. Elle a été bé­nite après sa construc­tion, mais ja­mais elle n’avait été consa­crée. En rai­son du 110e anniversaire de fon­da­tion, mais éga­le­ment en rai­son de l’en­tre­tien que nous avons fait de cette chapelle, le mo­ment nous sem­blait op­por­tun afin de faire cette cé­lé­bra­tion spé­ciale », conclut le père France.

(Pho­to TC Media – Hé­lène Ga­gnon)

Le père France Sa­lesse sou­ligne que juin est un mois qui four­mille en ac­ti­vi­tés à l’er­mi­tage Saint-an­toine.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Le re­li­quaire de saint An­toine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.