Cel­lu­laire sur la route 155 : le dos­sier presque ré­glé

L'Etoile du Lac - - ACTUALITÉS - JOANIE DO­RÉ re­dac­tion_­ro­ber­val@tc.tc

RÉ­SEAU. Il sem­ble­rait que le pro­blème de la té­lé­pho­nie cel­lu­laire sur la route 155 soit sur le point d’être ré­glé, se­lon le res­pon­sable du dos­sier dans la ré­gion, Da­ny Mo­rin.

Voi­là dé­jà plus d’un an que l’homme d’af­faires Da­ny Mo­rin se bat pour qu’il y ait une cou­ver­ture cel­lu­laire sur la route 155 entre Lac-bou­chette et La Tuque.

Pour que le pro­jet se concré­tise, il faut l’in­ves­tis­se­ment de 1,8 M$ de chaque pa­lier de gou­ver­ne­ment, en plus des MRC de la ré­gion. Il y a quelques mois, Phi­lippe Couillard avait an­non­cé la par­ti­ci­pa­tion fi­nan­cière de son gou­ver­ne­ment dans le pro­jet.

Il ne reste plus que le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral à confir­mer son aide, et se­lon le mi­li­tant Da­ny Mo­rin, les nou­velles étaient très bonnes après son en­tre­tien de 20 mi­nutes avec le pre­mier mi­nistre Jus­tin Tru­deau.

« Il a écou­té nos re­ven­di­ca­tions sans même nous in­ter­rompre. Il nous a as­su­ré que la pro­blé­ma­tique est dans ses prio­ri­tés, et qu’il sou­haite que ce soit ré­glé à la ren­trée par­le­men­taire », se ré­jouit le mi­li­tant.

Da­ny Mo­rin a d’ailleurs été sur­pris d’ap­prendre que le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral a dé­jà ef­fec­tué des dé­marches dans le dos­sier, alors qu’il a réa­li­sé les études pour le pro­jet. L’aide fi­nan­cière du gou­ver­ne­ment fé­dé­ral est la der­nière étape à fran­chir avant la réa­li­sa­tion du pro­jet.

« J’ai très hâte que ce soit ré­glé, parce que ça me prend beau­coup de temps per­son­nel, mais aus­si parce qu’il est temps qu’on ait un ser­vice de qualité », a af­fir­mé M. Mo­rin.

REN­CONTRE AVEC ANDRE SCHEER

Le mi­li­tant a éga­le­ment pro­fi­té du pas­sage du chef du par­ti conser­va­teur An­drew Scheer pour lui re­mettre une co­pie du dos­sier et dis­cu­ter un peu du pro­jet.

« C’est un peu grâce à sa sor­tie mé­dia­tique si on a eu la chance de ren­con­trer le pre­mier mi­nistre. M. Scheer avait dé­jà vi­si­té la ré­gion et avait consta­té le pro­blème en em­prun­tant la 155 à son re­tour », ex­plique M. Mo­rin.

Le nou­veau chef du par­ti conser­va­teur s’est fait très ras­su­rant lors de la ren­contre, men­tion­nant qu’il se­ra très ac­tif pour le dos­sier et qu’il s’agit d’un pro­jet prio­ri­taire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.