Émi­lie Hé­bert montre des hu­mo­ristes sous un jour dif­fé­rent

L'Etoile du Lac - - CULTUREL - DE­NIS HUDON re­dac­tion.dol­beau@tc.tc

Ori­gi­naire de Saint-fé­li­cien

ARTS VI­SUELS. La pho­to­graphe et por­trai­tiste ori­gi­naire de Saint-fé­li­cien, Émi­lie Hé­bert, laisse al­ler tout son ta­lent et toute sa créa­ti­vi­té avec son pro­jet Au-de­là de la blague où elle montre des hu­mo­ristes sous un angle dif­fé­rent de ce­lui de la scène.

«C’est cu­rieux comment ce pro­jet a pris forme dans ma tête. L’été pas­sé, je me suis mise à re­gar­der à la té­lé beau­coup de shows d’hu­mour. J’avais dé­jà pris quelque cli­chés de Mar­tin Pe­tit et je me suis aper­çu en re­gar­dant les pho­tos que c’était très dif­fé­rent de ce qu’il est sur la scène. Ç’a été le point de dé­part », ra­conte la pho­to­graphe.

Émi­lie Hé­bert a vou­lu pour­suivre l’ex­pé­rience, sans se dou­ter qu’après une pre­mière sé­rie de 14 por­traits d’hu­mo­ristes elle al­lait ex­po­ser le ré­sul­tat de son tra­vail ar­tis­tique au ré­cent Zoo­fest à Mon­tréal.

«Ce qui m’in­té­resse par­ti­cu­liè­re­ment dans cette démarche, c’est dé­cou­vrir l’hu­main der­rière le per­son­nage de scène, le mon­trer sous un jour nou­veau. La séance de pho­tos se passe pen­dant une conver­sa­tion ami­cale, où on échange sur tout et sur rien. C’est moins une séance of­fi­cielle, c’est plus spon­ta­né. En fa­vo­ri­sant une at­mo­sphère plus in­time, l’ar­tiste est plus à l’aise et ça donne vrai­ment des por­traits uniques », pour­suit Émi­lie Hé­bert. Bien évi­dem­ment, il faut que l’hu­mo­riste se prête lui aus­si au jeu. La séance pho­to­gra­phique est plu­tôt de courte du­rée, une heure, deux heures maxi­mum.

AVOIR L’OEIL DU PHO­TO­GRAPHE

Les hu­mo­ristes se font pho­to­gra­phier gé­né­ra­le­ment en stu­dio, mais par­fois à l’extérieur. « Ce fut le cas avec Em­ma­nuel Bi­lo­deau qui a choi­si de se faire pho­to­gra­phier dans sa cour, là où il dit être vrai­ment lui-même. Là en­core, ce fut une belle séance de pho­tos », lance la Fé­li­ci­noise d’ori­gine qui vient de s’ins­tal­ler à Mon­tréal.

C’est sur­tout sur son site In­ter­net (EH Pho­to­gra­phie) que les gens suivent le tra­vail ar­tis­tique d’émi­lie Hé­bert et celle-ci avoue bien ai­mer ce contact pri­vi­lé­gié avec les gens qui la suivent as­si­dû­ment.

«Je constate qu’il y a beau­coup de per­sonnes qui aiment ce que je fais. C’est ça aus­si qui me mo­tive à pour­suivre et à avoir tou­jours des pro­jets sur la table. Là, je pour­suis une autre sé­rie de por­traits avec des hu­mo­ristes. Plu­sieurs sont très in­té­res­sés par mon pro­jet et ça dé­passe même mes at­tentes. Il faut dire que mon père est lui-même un grand fan d’hu­mour. J’aime bien échan­ger avec lui sur mon tra­vail », avoue-t-elle.

Outre le por­trait de per­son­na­li­tés, Émi­lie Hé­bert fait aus­si beau­coup de pho­tos de mode.

(Pho­to gra­cieu­se­té - EH Pho­to­gra­phie)

Le co­mé­dien et hu­mo­riste Em­ma­nuel Bi­lo­deau, sous l’oeil de la pho­to­graphe ori­gi­naire de Saint-fé­li­cien.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.