«Je vou­lais sim­ple­ment ter­mi­ner la course»

L'Etoile du Lac - - SPORTS - JOANIE DO­RÉ re­dac­tion.sa­glac@tc.tc

Tra­ver­sée in­ter­na­tio­nale du lac Saint-jean

AC­COM­PLIS­SE­MENT. La na­geuse fé­li­ci­noise Da­nia Be­lisle a vé­cu sa pre­mière Tra­ver­sée in­ter­na­tio­nale du lac Saint-jean il y a un peu plus d’une se­maine. Pour elle, c’est un rêve de­ve­nu réa­li­té.

« Quand j’ai tou­ché la plaque, j’ai vrai­ment sen­ti que c’était mis­sion ac­com­plie. J’avais beau­coup d’amis et de fa­mille qui s’étaient dé­pla­cés. C’était très émou­vant à l’ar­ri­vée », se rap­pelle la na­geuse, quelques jours après son ac­com­plis­se­ment. Une course de 8 heures peut sem­bler longue par­fois, mais mes ef­forts phy­siques et men­taux ont été sou­te­nus jus­qu’à la fin. J’avais plu­sieurs gens qui me sui­vaient en bateau et me mo­ti­vaient à pour­suivre mon rêve. » -Da­nia Be­lisle

Da­nia Be­lisle n’avait ja­mais ef­fec­tué une aus­si longue dis­tance en so­lo. Elle avait dé­jà par­ti­ci­pé à un ma­ra­thon de nage de 42km à Sa­gue­nay, mais tou­jours à re­lais. Le 29 juillet der­nier, elle a ter­mi­né la course au der­nier rang en un peu moins de 9h. Mal­gré tout, elle n’est ab­so­lu­ment pas dé­çue de sa per­for­mance.

« Je connais­sais plu­tôt bien mes ri­vaux et je sa­vais que le ca­libre se­rait très fort. Je me dis tou­jours que pour chaque course, ça prend un der­nier, et ça ne me dé­range pas du tout que ce soit moi. Pour ma pre­mière an­née, je vou­lais sim­ple­ment ter­mi­ner la course», ra­conte la na­geuse.

SEULE SANS WETSUIT

Cette an­née, un nou­veau rè­gle­ment est ve­nu se­mer la contro­verse à la Tra­ver­sée in­ter­na­tio­nale du lac Saint-jean. Si la tem­pé­ra­ture de l’eau bais­sait au-des­sous des 18 de­grés Cel­sius, les na­geurs étaient dans l’obli­ga­tion de por­ter une com­bi­nai­son ther­mique, ap­pe­lée wetsuit. Entre 18 et 20 de­grés, elle était op­tion­nelle.

Le sa­me­di ma­tin de la Tra­ver­sée, la tem­pé­ra­ture per­met­tait aux na­geurs de choi­sir s’ils sou­hai­taient mettre la com­bi­nai­son ou non. Au dé­part, une seule na­geuse a dé­ci­dé de ne pas la por­ter, et c’est Da­nia Be­lisle.

« Je n’étais pas très en ac­cord avec le rè­gle­ment au dé­part. Pour cer­tains, il y a des avan­tages, mais au long terme pour moi, il n’y en avait au­cun. Quand j’ai sau­té à l’eau, je me suis bien sen­tie, et je n’ai pas ge­lé », as­sure-t-elle.

Pour le mo­ment, la na­geuse fé­li­ci­noise se re­met en­core de ses émo­tions, mais aus­si des ef­forts phy­siques et men­taux qu’elle a dé­ployés pour réa­li­ser son rêve. Avec l’ex­pé­rience qu’elle a vé­cue, elle es­père bien se re­trou­ver dans le lac Saint-jean l’an pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.