L’in­va­sion des Na­tha­lie

His­toire des pré­noms au Qué­bec

L'Etoile - - ACTUALITÉ - STÉ­PHANE FOR­TIER JOUR­NA­LISTE sfor­tier@heb­dos­du­su­roit.com

Au dé­but des an­nées 1830, Phi­lo­mène de­vient très ra­pi­de­ment po­pu­laire, si bien qu’il est don­né à 15% des pe­tites filles en 1837 et à 14% en 1838.

Phi­lo­mène dé­passe même Na­tha­lie, qui at­teint 14 % en 1967, après avoir fait son ap­pa­ri­tion dans les an­nées 1960.

En fait, se­lon Louis Duchesne, membre de la So­cié­té ca­na­dienne d’ono­mas­tique, ces deux vagues de po­pu­la­ri­té pré­sentent des si­mi­la­ri­tés, mais le pré­nom Phi­lo­mène a eu cours plus long­temps.

Ce n’est donc pas d’au­jourd’hui qu’existent des fo­lies fu­rieuses pour une nou­velle mode. Ces si­mi­li­tudes montrent bien que le cas Phi­lo­mène n’est pas un phé­no­mène re­li­gieux, mais bie­nune mode. Et c’est ce qui a par­ti­cu­liè­re­ment mar­qué le

siècle, au cours du­quel les pré­noms de saints font gra­duel­le­ment place à ceux de per­son­na­li­tés cé­lèbres du pe­tit ou du grand écran (Mé­lis­sa, Jes­si­ca), de la po­li­tique, de chan­sons po­pu­laires (par exemple Mé­la­nie, Ca­role, Na­tha­lie et Johanne), de la lit­té­ra­ture

VAU­DREUIL-SOU­LANGES — Après l’ex­trême po­pu­la­ri­té du pré­nom Phi­lo­mène au cours de la troi­sième dé­cen­nie du siècle, le siècle est par­ti­cu­liè­re­ment mar­qué par un autre pré­nom fé­mi­nin : Na­tha­lie.

Ar­mand, Ar­thur ou Mau­rice, pour ne nom­mer que ceux-ci. Il ar­rive sou­vent que ces pré­noms soient pré­cé­dés par Jo­seph dans les ap­pel­la­tions cou­rantes de per­sonnes, et pas seule­ment sur les actes de nais­sance. Qui n’a ja­mais en­ten­du des pré­noms comme Jo­seph-Ar­thur (dans le té­lé­ro­man Le Temps d’une paix) ou Jo­seph-Ar­mand Bom­bar­dier, l’in­ven­teur de lamotoneige?

Chez les filles, Yvonne, Si­mone, Cécile, Ri­ta, Alice, Ger­maine, Thé­rèse, Jeanne, Yvette, Ma­de­leine, Mar­gue­rite, Blanche, Jac­que­line et Irène rem­portent la palme au cours de cette pé­riode. S’il y a en­core des pré­noms de saints ou de saintes, le pré­nom Marie tend à dis­pa­raître plus ra­pi­de­ment que Jo­seph.

Les pré­noms do­mi­nants du siècle

Chez les femmes ap­pa­raissent en­suite les De­nise, Jean­nine, Ni­cole, Mo­nique, Diane, Hu­guette, Louise, Gi­nette et Lise.

Chez les hommes, en plus des Claude, Mi­chel, Raymond et Gilles, les saints apôtres re­viennent à la mode : André, Jacques et Pierre, sans oublier les Jean-Jacques, JeanPaul et Jean-Pierre.

Dans la se­conde par­tie du siècle, de plus en plus de pré­noms d’ori­gine eu­ro­péenne font leur ap­pa­ri­tion, dont Éric, Sté­phane,

PHOTO PAS­CALE LÉ­VESQUE

Na­tha­lie Mar­cotte, Na­tha­lie Pa­ra­dis et Natalie Mar­tin font par­tie de la vague de Na­tha­lie des an­nées 1960et 1970.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.