Nou­velle at­tes­ta­tion d’études col­lé­giales au col­lège de Val­ley­field

En as­so­cia­tion avec le Cé­gep de La Pocatière

L'Etoile - - UNE ÉTOILE M’A DIT MÉMOIRE - (M.-J.R.)

Dès le 1er fé­vrier 2010, le Ser­vice de la for­ma­tion conti­nue du col­lège de Val­ley­field of­fri­ra le pro­gramme de for­ma­tion Stra­té­gies d’in­ter­ven­tion en dé­ve­lop­pe­ment du lan­gage, afin de ré­pondre aux be­soins de spé­cia­li­sa­tion de la main-d’oeuvre ré­gio­nale dans ce­do­maine.

En ef­fet, dès le dé­but des an­nées 1980, le mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion, du Loi­sir et du Sport (MELS), lemi­nis­tère de la San­té et des Ser­vices so­ciaux (MSSS) et l’Ordre des or­tho­pho­nistes et au­dio­lo­gistes du Qué­bec (OOAQ) sou­le­vaient le pro­blème de la pé­nu­rie d’or­tho­pho­nistes et de ser­vices en ce do­maine au Qué­bec. Afin de com­bler ce dé­fi­cit, de nom­breux éta­blis­se­ments du MELS et duMSSS ont pris l’ini­tia­tive d’uti­li­ser les ser­vices du per­son­nel en place : édu­ca­trices à la pe­tite en­fance, édu­ca­teurs spé­cia­li­sés, en­sei­gnants et or­tho­pé­da­gogues. Ces der­niers pos­sèdent une for­ma­tion ap­pro­priée en lien avec l’étude d’une pro­blé­ma­tique bio­psy­cho­so­ciale. Par contre, en re­gard des pro­blèmes par­ti­cu­liers liés aux at­ti­tudes com­mu­ni­ca­tives, au lan­gage et à la pa­role, ain­si qu’à des modes d’in­ter­ven­tions adap­tés à ce type de dif­fi­cul­tés, la grande ma­jo­ri­té de ces per­sonnes n’a pu pro­fi­ter que d’une for­ma­tion très res­treinte. Se sen­tant mal ou­tillées pour exer­cer adé­qua­te­ment les res­pon­sa­bi­li­tés qui leur sont confiées en ce sens, elles sont nom­breuses à avoir ré­cla­mé une for­ma­tion plus pous­sée.

C’est donc dans ce contexte que le Ser­vice de la for­ma­tion conti­nue du col­lège deVal­ley- field s’est as­so­cié au Cé­gep de La Pocatière afin d’of­frir le pro­gramme de for­ma­tion Stra­té­gies d’in­ter­ven­tion en dé­ve­lop­pe­ment du lan­gage. Le Col­lège de Val­ley­field of­fri­ra ain­si une for­ma­tion ap­pro­priée au per­son­nel des éta­blis­se­ments duMELSet duMSSS pour ve­nir en aide aux per­sonnes ma­ni­fes­tant des troubles du lan­gage. Le pro­gramme a pour but de sa­tis­faire les be­soins les plus nom­breux et les plus pres­sants au­près d’une clien­tèle en­fan­tine, de0à12ans.

De 360 heures, cette for­ma­tion de six cours, qui mène à une at­tes­ta­tion d’études col­lé­giales, est of­ferte à des per­sonnes dé­te­nant un di­plôme ou une at­tes­ta­tion d’études col­lé­giales dans un do­maine psy­cho­so­cial. Afin d’as­su­rer la qua­li­té de la for­ma­tion et de ga­ran­tir le res­pect des champs de com­pé­tence des per­sonnes in­ter­ve­nant au­près des en­fants, l’en­sei­gne­ment se­ra as­su­mé par des or­tho­pho­nis­tes­membres de l’OOAQ.

La for­ma­tion dé­bu­te­ra le 1er fé­vrier 2010 au col­lège de Val­ley­field, à rai­son d’un cours par ses­sion en soi­rée. Pour ob­te­nir plus d’in­for­ma­tion, il faut joindre le Ser­vice de la for­ma­tion conti­nue au 450 373-9441, poste 370.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.