Les contrats de cour­tage, exclusifs ou non

L'Etoile - - IMMOHABITAT AGENDA COMMUNAUTAIRE -

Le contrat de cour­tage ex­clu­sif en­gage le ven­deur à ne pas re­cou­rir aux ser­vices d’un autre in­ter­mé­diaire pour la vente de son im­meuble. Ce type de contrat ga­ran­tit au cour­tier que son tra­vail se­ra ré­tri­bué au mo­ment de la vente. Le ven­deur peut ain­si s’as­su­rer que son cour­tier consa­cre­ra un maxi­mum de temps et d’ef­forts à la vente de sa pro­prié­té. Dans un contrat de cour­tage non ex­clu­sif, le pro­prié­taire conserve le droit de vendre lui-même son im­meuble ou par l’in­ter­mé­diaire d’un tiers. Ce type de contrat, bien qu’il pa­raisse avan­ta­geux, peut pré­sen­ter un in­con­vé­nient ma­jeur, car le cour­tier peut perdre sa ré­tri­bu­tion au pro­fit d’un in­ter­mé­diaire, in­dé­pen­dam­ment de ses ef­forts, ce qui pour­rait l’in­ci­ter à consa­crer moins d’éner­gie à la vente de votre pro­prié­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.