Les né­go­cia­tions de­vraient re­prendre

Au point mort de­puis plu­sieurs mois, le dos­sier de la vente de l’église et du pres­by­tère de Très-Saint-Ré­demp­teur de­vrait être rou­vert sous peu.

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR STÉ­PHANE FOR­TIER sfor­tier@heb­dos­du­su­roit.com

Au dire de Gilles La­vigne, re­pré­sen­tant du dio­cèse dans cette af­faire, les né­go­cia­tions de­vraient re­prendre au cours des pro­chains jours. « Dif­fé­rentes so­lu­tions vont être étu­diées, mais il est hors de ques­tion de lais­ser al­ler ces bâ­ti­ments pour une somme sym­bo­lique », pré­cise-t-il tou­te­fois.

On se rap­pel­le­ra qu’en 2009, les pres­by­tères de Sainte-Jus­tine-de-New­ton et de Sainte-Marthe ont été ven­dus : le pre­mier à la Mu­ni­ci­pa­li­té pour 50 000 $; le se­cond à son lo­ca­taire pour 185 000 $.

Du cô­té de la Mu­ni­ci­pa­li­té de Très-SaintRé­demp­teur, son maire, Jean La­londe, ad­met que le dos­sier n’a guère évo­lué. « Nous sommes dans l’at­tente. Rien de concret n’a en­core été pro­po­sé. Vous sa­vez, il y a dé­jà trois ans que nous sommes sur ce dos­sier et que nous at­ten­dons. Nous pou­vons bien at­tendre quelques mois en­core », ad­met-il. Une des op­tions se­rait la lo­ca­tion de l’église par la Mu­ni­ci­pa­li­té, comme il en est ques­tion à Saint-Ani­cet. En­core fau­drait-il en né­go­cier les condi­tions. En at­ten­dant, la Fa­brique de la pa­roisse Sainte-Ma­de­leine-de-Ri­gaud doit dé­bour­ser 10 000 $ pour le chauf­fage du bâ­ti­ment en hi­ver. « La Mu­ni­ci­pa­li­té nous donne un bon coup de main du cô­té de l’en­tre­tien du ter­rain et de l’en­lè­ve­ment de la neige », in­dique le mar­guillier Yvon Fau­bert.

PHOTO DA­NIEL CUILLERIER

Le dos­sier de la vente de l’église et du pres­by­tère de Très-Saint-Ré­demp­teur traîne. Il pour­rait tou­te­fois abou­tir cette an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.