Des tra­vaux de plom­be­rie ou de chauf­fage en vue?

L'Etoile - - IMMOCONSTRUCTION -

Vous avez des ré­pa­ra­tions de plom­be­rie ou de chauf­fage à ef­fec­tuer? Voi­ci quelques élé­ments à consi­dé­rer avant de confier vos tra­vaux à un en­tre­pre­neur.

Peu im­porte la na­ture des tra­vaux, vous de­vez tou­jours vous as­su­rer que l’en­tre­pre­neur est membre de la Cor­po­ra­tion des maîtres mé­ca­ni­ciens en tuyau­te­rie du Qué­bec (CMMTQ) et qu’il dé­tient la li­cence ap­pro­priée à l’exé­cu­tion des tra­vaux en ques­tion. En ef­fet, au Qué­bec, tout en­tre­pre­neur qui exé­cute de tels tra­vaux doit être membre de la CMMTQ. Consul­tez le ré­per­toire des membres de la CMMTQ au www.cmmtq.org ou en­core com­mu­ni­quez avec elle au 514 382-2668 ou au 1 800 465-2668.

Lors d’un ap­pel de ser­vice en ma­tière de ré­pa­ra­tion de sys­tème de chauf­fage, de rem­pla­ce­ment de chauffe-eau ou de dé­bou­chage d’évier, voi­ci des ques­tions à po­ser à l’en­tre­pre­neur :

• Les tra­vaux sont-ils à for­fait ou à ta­rif ho­raire? • Quel taux ho­raire est de­man­dé? • Com­bien de tra­vailleurs se ren­dront sur les lieux?

• Est-ce que des frais de dé­pla­ce­ment se­ront fac­tu­rés?

• Si les tra­vaux né­ces­sitent la lo­ca­tion d’ou­tils, quel en se­ra le coût?

• Quel est le temps mi­ni­mum fac­tu­ré si les tra­vaux né­ces­sitent moins d’une heure?

• Quels sont les modes et les mo­da­li­tés de paie­ment?

Ces ques­tions vous ai­de­ront non seule­ment à mieux com­prendre la fac­tu­ra­tion de l’en­tre­pre­neur, mais aus­si à le choi­sir plus ju­di­cieu­se­ment.

Gar­dez tou­jours en tête qu’une des meilleures fa­çons d’évi­ter les mau­vaises sur­prises, c’est de faire des de­mandes pré­cises. L’improvisation, en construc­tion ou en ré­no­va­tion, peut s’avé­rer coû­teuse.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.