Beau­coup de tra­vaux cette an­née

En 2009, Nou­velle Au­to­route 30 a en­ta­mé les tra­vaux de construc­tion de l’au­to­route 30 dans la ré­gion, et ce, sans trop de d’in­con­vé­nients pour les au­to­mo­bi­listes. L’an­née 2010 se­ra mar­quée par une aug­men­ta­tion de chan­tiers. Les gens pour­ront en­fin voir l’

L'Etoile - - ACTUALITÉ - mm­ho­lu­bows­ki@heb­dos­du­su­roit.com MELOCHE-HOLUBOWSKI

L’an der­nier, les ac­ti­vi­tés ont prin­ci­pa­le­ment tou­ché le dé­mar­rage de nom­breux chan­tiers et la pré­pa­ra­tion des ter­rains de­vant ac­cueillir les grandes struc­tures. Rap­pe­lons que ce pro­jet de grande en­ver­gure com­por­te­ra un tun­nel, deux ponts ma­jeurs, cinq ponts, 23 ponts d’éta­ge­ment, deux échan­geurs au­to­rou­tiers et six échan­geurs de route. L’échangeur des au­to­routes 540, 30 et 20 à Vau­dreuil-Do­rion com­por­te­ra neuf struc­tures.

Dé­jà, des struc­tures sont vi­sibles, dont les digues du pont au-des­sus du fleuve SaintLaurent. Le pont de la voie ma­ri­time du Saint-Laurent re­quiert une hau­teur de 40m.

Mal­gré la com­plexi­té de ce pro­jet, Denis Léo­nard, di­rec­teur gé­né­ral de Nou­velle Au­to­route 30, se montre confiant.

« La construc­tion de l’au­to­route peut sem­bler un dé­fi de taille, dé­clare-t-il, mais ce n’est pas si com­plexe, car le tra­vail est très bien dé­fi­ni à la base. »

En 2010, les ci­toyens peuvent s’at­tendre à voir beau­coup de trans­port de ma­té­riaux et plus de ca­mion­nage. Ce­pen­dant, le di­rec­teur gé­né­ral pro­met peu d’in­con­vé­nients pour les au­to­mo­bi­listes. Par exemple, les tra­vailleurs construi­ront des voies de dé­via­tion avant de dé­mo­lir les an­ciennes struc­tures. Ain­si, de nom­breux en­nuis de conges­tion se­ront-ils évi­tés. Beau­coup de tra­vaux entre Vau­dreuil-Do­rion et Sa­la­ber­ry- de-Val­ley­field se­ront quant à eux très dis­crets, car ef­fec­tués dans les champs.

Mon­sieur Léo­nard pré­cise que Nou­velle Au­to­route 30met­tra ré­gu­liè­re­ment la po­pu­la­tion au cou­rant des tra­vaux à ve­nir, sur son site In­ter­net et dans des pu­bli­ci­tés dans les jour­naux lo­caux. Des élus mu­ni­ci­paux et des re­pré­sen­tants du consor­tium se réuni­ront sou­vent pour faire le point sur la construc­tion et la lo­gis­tique des tra­vaux.

« Le pro­jet est fait en phases, en te­nant compte de la conges­tion au­to­mo­bile. Une bonne ges­tion de la cir­cu­la­tion est l’une de nos obli­ga­tions », ex­plique le di­rec­teur gé­né­ral.

À ce jour, « il y a un ef­fort in­croyable pour res­pec­ter l’échéan­cier », dit M. Léo­nard : l’au­to­route 30 de­vrait ou­vrir à la fin de dé­cembre 2012.

Quant au res­pect des normes en­vi­ron­ne­men­tales, le consor­tium sur­veille étroi­te­ment ses chan­tiers. De plus, le mi­nis­tère des Tran­sports au­dite tout le tra­vail pour as­su­rer une confor­mi­té aux nom­breux rè­gle­ments.

De nom­breux en­tre­pre­neurs ré­gio­naux par­ti­cipent à ce grand chan­tier. « C’est un franc suc­cès à ce jour! » s’ex­clame Denis Léo­nard. D’après des études du gou­ver­ne­ment pro­vin­cial, la ré­gion ti­re­ra pro­fit de cette au­to­route. « Nous avons même des pro­mo­teurs en dé­ve­lop­pe­ment im­mo­bi­lier qui ap­pellent pour sa­voir où ils pour­ront construire à proxi­mi­té de la 30 », in­dique une re­pré­sen­tante du consor­tium.

PHOTOTHÈQUE

Les tra­vaux de l’échangeur à l’in­ter­sec­tion des au­to­routes 20, 30 et 40 ont été en­ta­més en 2009.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.