De fu­tures in­fir­mières au grand coeur

Pro­jet Afrique 2010

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR STÉ­PHANE FOR­TIER sfor­tier@heb­dos­du­su­roit.com

En juin pro­chain, 11 ap­pren­ties in­fir­mières s’en­vo­le­ront vers Ba­ma­ko, ca­pi­tale du Mali, en Afrique de l’Ouest, dans le cadre d’un pro­jet hu­ma­ni­taire.

Par­mi ces étu­diantes du cé­gep de Val­ley­field, on trouve Ca­the­rine Le­gault de Saint-Clet, Ca­ro­line De­nault de Vau­dreuilDo­rion et Mi­chelle Haw­khurst de Sa­la­ber­ryde-Val­ley­field.

Ce pro­jet, de quatre se­maines, vise à fa­vo­ri­ser les échanges so­cio­cul­tu­rels entre de jeunes Qué­bé­coises et des ha­bi­tants de pays en voie de dé­ve­lop­pe­ment. Ces jeunes filles ap­por­te­ront aide et as­sis­tance aux Ba­ma­kois en in­ter­ve­nant no­tam­ment dans des centres de vaccination, de pre­miers soins ou de pré­ven­tion ou en­core en don­nant des ren­sei­gne­ments sur le si­da, point Ca­the­rine Le­gault. « C’est une oc­ca­sion unique. Je n’au­rai peut-être plus ja­mais la chance de par­ti­ci­per à un tel pro­jet, de voir comment le mé­tier est exer­cé ailleurs », ex­plique-t-elle.

Hé­si­ta­tion

S’em­bar­quer dans cette aven­ture, si hu­ma­ni­taire soit-elle, consti­tue une im­por­tante dé­ci­sion. « Au dé­but, j’étais un peu ré­ti­cente. J’en ai par­lé à mes pa­rents et en ai conclu, comme Ca­the­rine, qu’une telle ex­pé­rience de vie ne se pré­sente juste une fois. Et puis, ce­la me per­met­tra d’ob­ser­ver une autre fa­çon de pra­ti­quer », ren­ché­rit Ca­ro­line De­nault. manque de tout, nous pour­rons certes ap­por­ter notre contri­bu­tion. Lorsque nous re­vien­drons au pays, nous au­rons cer­tai­ne­ment une vi­sion dif­fé­rente des choses », ajou­teMi­chelle Haw­khurst.

Ces étu­diantes ap­pré­cie­ront sû­re­ment tout ce dont elles dis­posent ici en ma­tière d’équi­pe­ment et de lo­gis­tique. « Nous al­lons sor­tir de notre zone de confort là-bas, c’est cer­tain! » lance Ca­the­rine. C’est le cas de le dire : à Ba­ma­ko, les centres hos­pi­ta­liers res­semblent plu­tôt à des CLSC…

Un fléau

À Ba­ma­ko, on ne garde pas les gens en cli­nique pour rien. « Les femmes, par exemple, ne se pré­sentent qu’à la der­nière mi­nute pour ac­cou­cher. On ne les ac­cepte que lors­qu’elles sont prêtes à ac­cou­cher », ex­plique Ca­the­rine.

Par ailleurs, les moyens de contra­cep­tion ne sont pas lé­gion à Ba­ma­ko. « Ce se­ra l’une de nos res­pon­sa­bi­li­tés, de voir à la sen­si­bi­li­sa­tion », sou­ligne-t-elle.

Au Mali, les ma­la­dies vé­né­riennes, no­tam­ment le si­da, s’avèrent un vé­ri­table fléau. « En plus, on re­marque d’im­por­tants pro­blèmes d’hy­giène et de sté­ri­li­sa­tion. Le per­son­nel hos­pi­ta­lier uti­lise les mêmes gants toute la jour­née », in­dique Ca­the­rine.

Les trois étu­diantes et leur groupe sont à la re­cherche de com­man­dites. « Évi­dem­ment, nous avons or­ga­ni­sé des ac­ti­vi­tés de fi­nan­ce­ment, mais ce n’est pas évident! » dé­clarent les étu­diantes, qui doivent re­cueillir 50 000 $ pour par­ti­ci­per à ce pro­jet.

Les per­sonnes ou les en­tre­prises dé­si­rant leur ve­nir en aide doivent com­po­ser le 450 377-1892 ou le 450 567-1892.

Une en­sei­gnante en Tech­nique de soins in­fir­miers ac­com­pa­gne­ra les 11 étu­diantes.

PHOTO STÉ­PHANE FOR­TIER

Ca­the­rine Le­gault de Saint-Clet, Mi­chelle Haw­khurst de Sa­la­ber­ry-de-Val­ley­field et Ca­ro­line De­nault de Vau­dreuil-Do­rion par­ti­ci­pe­ront au pro­jet Afrique 2010.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.