Une nou­velle ré­si­dence pour re­trai­tés cet été

Le Fé­lix Vau­dreuil-Do­rion

L'Etoile - - UNE ÉTOILE M’A DIT - PAR MY­RIAM DE­LISLE RÉ­DAC­TRICE COM­MER­CIALE mde­lisle@heb­dos­du­su­roit.com

Si­tué face au nou­veau coeur com­mer­cial de Vau­dreuil-Do­rion et tout près de la gare de Vau­dreuil, Le Fé­lix Vau­dreuil-Do­rion vous offre la re­traite dont vous rê­vez.

L’élé­gance clas­sique de cet im­meuble de cinq étages, ses quelque 300 uni­tés spa­cieuses et confor­tables of­fertes en achat ou en lo­ca­tion, ses jar­dins agréa­ble­ment amé­na­gés, la qua­li­té de ses ser­vices et l’am­biance cha­leu­reuse confèrent au Fé­lix Vau­dreuil-Do­rion un charme unique au­quel vous suc­com­be­rez. La lo­ca­tion et la vente de lo­ge­ments vont bon train. Plu­sieurs ca­rac­té­ris­tiques rendent le Fé­lix at­trayant : vaste ter­rain, grande pis­cine, proxi­mi­té des ser­vices et de la gare et bien plus en­core. Voi­là pour­quoi la Ville a col­la­bo­ré avec le pro­mo­teur. De plus, le com­plexe ré­pond à un be­soin gran­dis­sant des ci­toyens de la ré­gion.

Des soins ap­pro­priés

Comme le de­gré d’au­to­no­mie des ré­si­dents va­rie, l’amé­na­ge­ment du Fé­lix est va­rié. Le quar­tier des soins pour per­sonnes en perte d’au­to­no­mie of­fri­ra un pré­po­sé pour sept ré­si­dents, une in­fir­mière en poste en tout temps et un bu­reau de mé­de­cin. On of­fri­ra même un ser­vice de phar­ma­cie, ce qui fa­ci­li­te­ra la tran­si­tion pour bien des gens et ras­su­re­ra les fa­milles. Une qua­ran­taine d’uni­tés ser­vi­ront de lo­ge­ment.

Un lieu pour chas­ser l’en­nui

À l’ex­té­rieur, les jar­dins in­vitent à pro­fi­ter des beaux jours avec un amé­na­ge­ment pay­sa­ger ver­doyant, un sen­tier pé­destre, des ter­rasses confor­tables et des aires de jeux convi­viales. Un spé­cia­liste en loi­sir vous pro­po­se­ra ré­gu­liè­re­ment des ac­ti­vi­tés in­té­res­santes. Peu im­porte vos in­té­rêts, vous se­rez ser­vi : ci­né­ma, lec­ture, bai­gnade, ar­ti­sa­nat, billard, In­ter­net, exer­cices. Tout a été conçu pour vous per­mettre de pro­fi­ter plei­ne­ment des plai­sirs de la re­traite. Et vous pour­rez in­vi­ter votre fa­mille au bis­tro ou dans un des sa­lons. Un vrai pe­tit vil­lage!

Du chan­ge­ment à l’ho­ri­zon

Il est ai­sé de se rendre compte des chan­ge­ments que subira la ré­gion grâce à ce com­plexe : 300 lo­ge­ments pour re­trai­tés, ce sont 300 mai­sons libres, le ra­jeu­nis­se­ment des quar­tiers et une nou­velle dy­na­mique dans le sec­teur. Les re­trai­tés choi­si­ront d’aban­don­ner les tâches mé­na­gères plus dif­fi­ciles, au pro­fit de leurs en­fants ou des ache­teurs de leur pro­prié­té. Ils cé­de­ront ain­si la place aux plai­sirs de la vie. Heu­reu­se­ment pour les pro­mo­teurs, des ache­teurs et des lo­ca­taires leur ac­cordent une grande confiance : ils signent un contrat avant même de voir le ré­sul­tat. Après 30 ou 40 ans de sé­den­ta­ri­té, ils plongent sans crainte dans leur nou­veau pro­jet. Le dé­fi du Fé­lix Vau­dreuil-Do­rion : créer une âme. Sa clien­tèle pleine de vie joue­ra un rôle clé dans l’at­teinte de cet ob­jec­tif.

PHOTOTHÈQUE

Vue de la fa­çade du Fé­lix Vau­dreuil-Do­rion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.