L’école Ever­green cé­lèbre le dé­but des Jeux

Une fête des plus co­lo­rée

L'Etoile - - SPORTS SUR LES ROUTES DU SUROÎT - PAR STÉ­PHANE FOR­TIER sfor­tier@heb­dos­du­su­roit.com

SAINT-LA­ZARE — En­tou­rée d’une mul­ti­tude d’inuk­shuks fa­bri­qués par ses élèves, l’école pri­maire Ever­green de Saint-La­zare a cé­lé­bré en grand le dé­but des Jeux olym­piques de Vancouver.

De fait, ses 16 classes ont ar­bo­ré fiè­re­ment les cou­leurs de huit pays par­ti­ci­pant aux Jeux olym­piques.

Pour l’oc­ca­sion, l’école a re­çu Sue McLel­lan, ré­si­dente de Saint-La­zare, por­teuse de la flamme olym­pique. Marc Nor­man­deau, éga­le­ment de Saint-La­zare et por­teur de la flamme, n’a pu être de la fête pour des rai­sons de san­té. Cet an­cien élève de l’école Ever­green est at­teint de leu­cé­mie. Toute l’école lui a ren­du un vi­brant hom­mage pour son cou­rage et sa per­sé­vé­rance.

Vê­tue de son cos­tume olym­pique, Mme McLel­lan, tri­ath­lo­nienne, a par­lé de son ex­pé­rience comme por­teuse de la flamme : « D’abord, je suis très im­pres­sion­née par tous vos dra­peaux. Se le­ver le ma­tin quand on sait qu’on va por­ter la flamme, c’est un peu comme se le­ver le jour de son an­ni­ver­saire. On a le coeur joyeux. C’est la plus belle des jour­nées. »

Et por­ter la flamme? « C’est un grand hon­neur, mais ce n’est pas si fa­cile. La torche est plu­tôt lourde; il m’ar­ri­vait de chan­ger de main », re­late-t-elle. D’ailleurs, Mme McLel­lan s’est pré­sen­tée à l’école avec son flam­beau, qu’elle a gar­dé en guise de sou­ve­nir.

L’école doit cette belle fête àDe­bra Pha­rand, à Marie-Jo­sée Ro­che­leau, à Anne Jen­kins, à Ch­ris­tine Shep­pard, à Isa­belle Pe­ter­son et àNa­tha­lie Char­land.

PHOTO DA­NIEL CUILLERIER

SueMcLel­lan, de Saint-La­zare, a por­té le flam­beau olym­pique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.