Quand une for­mule ma­thé­ma­tique ne suit plus la lo­gique

Des agri­cul­teurs de Vau­dreuil-Sou­langes se posent des ques­tions

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR STÉ­PHANE FOR­TIER sfor­tier@heb­dos­du­su­roit.com

SAINT-PO­LY­CARPE— Le 16 fé­vrier, une tren­taine d’agri­cul­teurs des syn­di­cats de base de Saint-Po­ly­carpe, Saint-Clet et Saint-Té­les­phore se sont réunis à Sainte-Marthe, his­toire de faire le point sur la cou­ver­ture de leur as­su­reur.

La dé­ci­sion de la Fi­nan­cière agri­cole à l’égard du pro­gramme As­su­rance col­lec­tive Foin n’a certes pas eu l’heur de plaire à ces pro­duc­teurs. De fait, la ma­jo­ri­té des agri­cul­teurs de Vau­dreuil-Sou­langes a dû conju­guer avec des pertes de foin de 70 à 100 % en 2009. Les ca­prices de Dame Na­ture ont en­core une fois pro­vo­qué des re­tards dans les ré­coltes. Les agri­cul­teurs ont donc en­gran­gé le foin trop vite, du foin beau­coup trop hu­mide pour of­frir un mi­ni­mum de qua­li­té.

Qua­li­té : voi­là le mot-clé, avec, bien en­ten­du, ren­de­ment. Pour of­frir un mi­ni­mum de qua­li­té, les agri­cul­teurs doivent in­ves­tir dans des pro­duits contri­buant no­tam­ment à em­pê­cher le foin de pour­rir.

Mal­gré l’évi­dence

Les conseillers de la Fi­nan­cière agri­cole ont consta­té les faits sur le ter­rain. Ils étaient eux-mêmes convain­cus de la per­ti­nence de la de­mande de dé­dom­ma­ge­ment des agri­cul­teurs pour les pertes en­cou­rues. Mal­gré tout, la Fi­nan­cière a dit non. Pour­quoi? Les don­nées qu’elle a re­cueillies au­près de quatre sta­tions météo de Vau­dreuil-Sou­langes et sa for­mule ma­thé­ma­tique ont conduit à un non-lieu. Les agri­cul­teurs tou­chés ne se­ront donc pas rem­bour­sés.

Des pro­duc­teurs payent une prime al­lant jus­qu’à 3000 $ par an­née. D’autres ont car­ré­ment dé­ci­dé de ne plus la payer, la ju­geant inu­tile. Cette fa­meuse for­mule cause chaque an­née le même pro­blème par­tout au Qué­bec, au dire des re­pré­sen­tants de la Fi­nan­cière pré­sents à la ren­contre du 16 fé­vrier. Le pire, c’est que cette for­mule ma­thé­ma­tique est en voie de s’ap­pli­quer à tous les pro­grammes de l’as­su­rance-ré­colte. Se­lon le syn­di­cat de base af­fi­lié à l’Union des pro­duc­teurs agri­coles (UPA) de Saint-Jean-Val­ley­field, les pro­duc­teurs agri­coles sont vic­times de l’illo­gisme du sys­tème. L’UPA a donc un im­por­tant dos­sier à dé­fendre, se­lon le syn­di­cat de base.

PHOTO DA­NIEL CUILLERIER

Une re­pré­sen­tante de la Fi­nan­cière agri­cole a ren­con­tré une tren­taine d’agri­cul­teurs à Sainte-Marthe. Elle les a ce­pen­dant peu ras­su­rés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.