Un poste clé dans les mu­ni­ci­pa­li­tés

L'Etoile - - LA UNE - (M.M.H.)

En 1977, l’Assemblée gé­né­rale des Na­tions Unies a pro­cla­mé le 8 mars Jour­née pour les droits de la femme et la paix in­ter­na­tio­nale.

Cette jour­née per­met de me­su­rer les pro­grès ac­com­plis en ma­tière d’éga­li­té des femmes et de leur pleine par­ti­ci­pa­tion à la so­cié­té. C’est éga­le­ment l’oc­ca­sion de ré­flé­chir aux dé­fis et aux obs­tacles aux­quels les femmes font face, et aux me­sures à prendre pour leur of­frir l’équi­té dans tous les as­pects de la vie. Cette an­née marque le 15e an­ni­ver­saire de la Dé­cla­ra­tion et du Pro­gramme d’ac­tion de Bei­jing adop­té lors de la qua­trième Confé­rence mon­diale sur les femmes, te­nue à Bei­jing en 1995. Le thème de la Jour­née in­ter­na­tio­nale de la femme de 2010 est Mêmes droits, mêmes chances : pro­grès pour tous. Le pro­gramme de Bei­jing avait éta­bli 12 in­ter­ven­tions prio­ri­taires : pau­vre­té, édu­ca­tion et for­ma­tion, san­té, vio­lence à l’égard de la femme, conflits ar­més, éco­no­mie, pou­voir et prise de dé­ci­sion, mé­ca­nismes ins­ti­tu­tion­nels, droits de la femme, mé­dias, en­vi­ron­ne­ment et filles. Mais plu­sieurs ini­qui­tés per­sistent.

Par exemple, chaque an­née, 536 000 femmes et jeunes filles meurent des suites de com­pli­ca­tions sur­ve­nues en cours de gros­sesse, à la nais­sance ou après un ac­cou­che­ment, sur­tout dans les pays en voie de dé­ve­lop­pe­ment. Près de 70 % des femmes sont vio­len­tées. Dans cer­tains pays, les femmes ne sont même pas au­to­ri­sées à com­pa­raître en jus­tice. L’ac­cès à une pro­fes­sion reste li­mi­té pour les femmes. En 2008, la po­pu­la­tion ac­tive comp­tait 52,6 % de femmes, en com­pa­rai­son de 77,5 % d’hommes. Les pré­ju­gés de­meurent en ce qui a trait au po­ten­tiel des femmes et à leur rôle de lea­der­ship. L’ONU re­marque aus­si un manque de re­pré­sen­ta­tion des femmes à tous les ni­veaux po­li­tiques. Et pour­tant, l’ONU rap­pelle que l’abo­li­tion de ces in­jus­tices pour­rait ac­croître le dé­ve­lop­pe­ment de pays en voie de dé­ve­lop­pe­ment. « L’éga­li­té pour les femmes et les filles est éga­le­ment un im­pé­ra­tif éco­no­mique et so­cial. Tant qu’elles n’au­ront pas été li­bé­rées de la pau­vre­té et de l’in­jus­tice, la réa­li­sa­tion de tous nos ob­jec­tifs – la paix, la sé­cu­ri­té, le dé­ve­lop­pe­ment du­rable – se­ra aléa­toire », af­firme Ban Ki-moon, se­cré­taire gé­né­ral de l’ONU.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.