Éclats de voix

Alexandre Dé­si­lets à Vau­dreuil-Do­rion

L'Etoile - - LA UNE - PAR PA­TRICK RI­CHARD

Cette idée, jaillie du cer­veau de Mi­chel Val­lée, di­rec­teur des arts et de la culture de Vau­dreuil-Do­rion, a été pré­sen­tée à une soixan­taine de per­sonnes mas­sées à l’ar­rière de la bibliothèque mu­ni­ci­pale de Vau­dreuil-Do­rion. Alexandre Dé­si­lets a chan­té quelques-unes de ses com­po­si­tions et a ré­pon­du aux nom­breuses ques­tions du pu­blic.

Mi­chel Val­lée ex­plique l’ori­gine de cette réunion ori­gi­nale : « Un des buts de cette soi­rée était de créer une ren­contre avec l’ar­tiste. Pour le pre­mier évé­ne­ment, nous vou­lions trou­ver un ef­fet plus in­time. Alexandre se prê­tait très bien à ça. J’ai eu l’im­pres­sion d’as­sis­ter à un mo­ment unique. » Les soixante per­sonnes sont res­sor­ties en­chan­tées de cette soi­rée mé­mo­rable.

Alexandre Dé­si­lets pos­sède un don pour en­voû­ter les pe­tites et les grandes salles. L’au­teur-com­po­si­teur-in­ter­prète a in­ter­pré­té six pièces de son al­bum, Es­ca­la­der l’ivresse. Après les deux pre­mières chan­sons, il s’est ca­lé dans un so­fa moel­leux et a cau­sé de mu­sique et de créa­tion pen­dant près d’une heure.

Une très bonne idée s’est concré­ti­sée ven­dre­di soir à la bibliothèque mu­ni­ci­pale de Vau­dreuil-Do­rion.

Écri­ture im­pres­sion­niste

Le par­cours d’Alexandre Dé­si­lets re­flète l’as­cen­sion d’une voix suave dans le pan­théon de la mu­sique fran­co­phone. Après avoir oeu­vré à de mul­tiples pro­jets et pal­pé suf­fi­sam­ment de ma­té­riel de langue an­glaise, il s’est pen­ché sur ses pre­miers textes en fran­çais en vue de l’al­bum Es­ca­la­der l’ivresse.

« Quand tu t’ex­poses et que tu écris dans ta langue ma­ter­nelle, écrire de fa­çon im­pres­sion­niste te donne plus de li­ber­té. Il est plus fa­cile d’as­su­mer un texte poé­tique qu’un texte par­lant du quo­ti­dien », illustre l’au­teur.

Es­ca­la­der l’ivresse, titre évo­ca­teur et no­va­teur, ren­ferme un son pla­nant trans­por­tant des pa­roles lon­gue­ment ré­flé­chies et poé­ti­que­ment à l’abri des cri­tiques. Lors des der­nières Fran­coFo­lies de Mon­tréal, ce ga­gnant du Fes­ti­val de la chan­son de Gran­by a d’ailleurs mis la main sur le prix Fé­lix-Le­clerc, confir­mant son ta­lent au­près de ses pairs et des mé­lo­manes. Touche-à-tout ins­tru­men­tiste, Alexandre Dé­si­lets se plaît à fa­çon­ner sa voix et les ar­ran­ge­ments so­nores en pé­riode de pro­duc­tion.

Se­cond al­bum en sep­tembre

Ces jours-ci, l’au­teur tra­vaille à son se­cond al­bum, dont la sor­tie est pré­vue cet au­tomne. Après l’ac­cueil en liesse d’Es­ca­la­der l’ivresse, les cri­tiques et le pu­blic piaffent d’im­pa­tience d’en­tendre la voix de Dé­si­lets dans de nou­veaux ar­ran­ge­ments.

« Je pense que le se­cond al­bum se­ra plus abou­ti. Pour moi, c’est une conti­nui­té lo­gique d’Es­ca­la­der l’ivresse. Tout est plus res­ser­ré, plus af­fir­mé, un peu plus rock. J’ai vé­cu le mé­tier de fa­çon concrète ces der­niers mois; je sais exac­te­ment ce dont j’ai be­soin sur­mon al­bum. »

En at­ten­dant l’ar­ri­vée d’un se­cond titre aus­si ac­cro­cheur, les mé­lo­manes re­noue­ront très bien­tôt avec le concept de Mi­chel Val­lée. Le style hip-hop se­ra à l'hon­neur le 16 avril avec la pres­ta­tion de Dra­ma­tik et le trio de jazz Yves Nadeau re­pren­dra le flam­beau le 14 mai. Une idée simple, des ren­contres en­ivrantes.

Alexandre Dé­si­lets.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.