Pour ou contre la pri­va­ti­sa­tion de l’eau?

Dé­bat à la Ci­té-des-Jeunes

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR MÉ­LA­NIE MELOCHE-HOLUBOWSKI mm­ho­lu­bows­ki@heb­dos­du­su­roit.com

La se­maine der­nière, des jeunes de l’école se­con­daire de la Ci­té-des-Jeunes ont dé­bat­tu des avan­tages et des désa­van­tages de la pri­va­ti­sa­tion de l’eau.

Grâce à la par­ti­ci­pa­tion du Centre de dé­ve­lop­pe­ment pour l’exer­cice de la ci­toyen­ne­té (CDEC), les élèves ont par­ti­ci­pé à un réel dé­bat pu­blic sur ce su­jet épi­neux. Deux équipes de sept jeunes ont dé­bat­tu du su­jet sur la scène de la salle Paul-Émile-Meloche, avec une ani­ma­tion de Va­nes­sa Kan­ga et de Ri­car­do La­mour, duCDEC.

Les Rouges ont dé­fen­du la pri­va­ti­sa­tion de l’eau; les Bleus se sont pro­non­cés contre. De­vant quelque 500 pairs, chaque équipe a ex­pli­qué son point de vue, sui­vi d’une pé­riode de dé­bat et de ques­tions du pu­blic.

Les équipes s’étant vu im­po­ser la po­si­tion à dé­fendre, leurs membres ont dû se pen­cher sur tous les as­pects de la pri­va­ti­sa­tion de l’eau.

« L’eau est source de vie. Nous sommes contre la pri­va­ti­sa­tion parce qu’il s’agit d’une fa­çon pour les com­pa­gnies de faire de l’ar­gent, a dé­cla­ré Pa­trick Martin, des Rouges. Nous crai­gnons qu’avec la pri­va­ti­sa­tion, l’eau ne soit pas ré­par­tie de fa­çon équi­table. »

De leur cô­té, les Bleus es­timent que la pri- va­tion de cette res­source en ré­dui­rait la consom­ma­tion et per­met­trait une meilleure re­dis­tri­bu­tion aux pays plus dé­mu­nis. « Il est in­con­ce­vable que le Québec ne re­dis­tri­bue pas ses res­sources », a lan­cé l’un d’eux.

Le dé­bat était lan­cé. Pen­dant une heure, les deux équipes ont croi­sé le fer.

Les Bleus ont dé­fen­du leur point de vue en in­di­quant que les pro­fits de la vente de l’eau di­mi­nue­raient la dette gou­ver­ne­men­tale. Les Rouges ont ré­tor­qué : « Les riches se­ront alors plus riches et les pauvres en­core plus pauvres. »

Des spec­ta­teurs ont fait part de leurs in­quié­tudes à l’égard de la pri­va­ti­sa­tion : « Après l’eau, va-t-on pri­va­ti­ser l’air? ». Un élève a com­pa­ré les dan­gers de l’ap­pro­pria­tion d’une res­source na­tu­relle par de grandes com­pa­gnies au film Le dia­mant de sang. « Les villes où l’eau se­ra prise se­ront-elles ex­ploi­tées? » a-t-il de­man­dé. D’autres se sont dits in­quiets des normes de qua­li­té de l’eau en cas de pri­va­ti­sa­tion.

Le dé­bat s’est ter­mi­né par un consen­sus des équipes. Cha­cune a re­con­nu les bons points de l’autre, mais le pu­blic a tout de même choi­si l’équipe des Bleus comme celle ayant le­mieux dé­bat­tu de la ques­tion.

L’équipe des Rouges.

Les Bleus dé­battent de la pri­va­ti­sa­tion de l’eau.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.