Des jar­dins en bacs fa­ciles d'en­tre­tien

Mi­ni­jar­din

L'Etoile - - AMÉNAGEMENT PAYSAGER - (EN)

La plainte la plus com­mune des jar­di­niers à l’égard de la culture en bacs concerne le sol : il de­vient dur comme du bé­ton, et les plantes n’ar­rivent pas à s’y dé­ve­lop­per. Les ra­cines ont be­soin d’air pour croître et trans­pi­rer; il est donc es­sen­tiel que quelques trous soient pra­ti­qués dans la terre. Évitez d’em­ployer la terre de votre jar­din, car elle de­vient fa­ci­le­ment com­pacte. Uti­li­sez plu­tôt un mé­lange com­mer­cial vé­gé­tal lé­ger. Non seule­ment il per­met un drai­nage ra­pide, mais il est exempt de ma­la­dies et de graines de mau­vaises herbes.

Les jar­dins en bacs ont ten­dance à s’as­sé­cher ra­pi­de­ment. Il im­porte donc de main­te­nir la terre hu­mide pour sub­ve­nir aux be­soins des vé­gé­taux. L’ajout d’un sup­plé­ment per­met­tra de l’ar­ro­ser au bout de sept jours seule­ment. Vous n’avez qu’à le mé­lan­ger à votre terre, et à ar­ro­ser lorsque le tout de­vien­dra sec.

Les bacs

N’im­porte quoi pou­vant conte­nir de la terre peut faire of­fice de bac. Ce­pen­dant, la ma­tière même du conte­nant au­ra une in­ci­dence sur votre culture. Une terre sur-

Les pe­tits jar­dins en bacs en­jo­li­vant les ter­rasses et les pa­tios sont par­faits pour les pe­tits es­paces (condos ou ap­par­te­ments).

chauf­fée conduit fré­quem­ment à un échec. Les bacs en plas­tique sont po­pu­laires, car ils sont es­thé­tiques, peu coû­teux et lé­gers. Choi­sis­sez des cou­leurs claires : les cou­leurs fon­cées, ab­sor­bant la cha­leur, as­sèchent la terre ra­pi­de­ment. Les bacs en terre cuite sont éga­le­ment très pri­sés. Plus po­reux, ils de­mandent du reste un ar­ro­sage plus sou­te­nu, par­ti­cu­liè­re­ment lors de ca­ni­cules. Comme ils ab­sorbent les­mi­né­raux, sur­tout le sel, une croûte peut se for­mer sur leurs pa­rois ex­té­rieures.

Le conte­nant de­vra être as­sez pro­fond pour ac­cueillir toutes les ra­cines de vos plants.

As­su­rez-vous de la pré­sence de trous d’aé­ra­tion, car des ra­cines sa­tu­rées d’eau condamnent les plants à une mort cer­taine.

De bons can­di­dats

Choi­sis­sez vos plants se­lon le mi­lieu. Dans les coins sombres, par exemple, es­sayez les fou­gères. Les ho­stas nains, les lo­bé­lies, les co­léus, les im­pa­tientes et les fuch­sias consti­tuent aus­si d’ex­cel­lents choix. En plein so­leil, op­tez pour des plantes ré­cla­mant beau­coup de cha­leur. Les zin­nias nains, les pour­piers et les ché­no­rhi­nums mi­neurs sont de bons choix. Les fines herbes se prêtent éga­le­ment fort bien au jar­di­nage en bac. Le ba­si­lic, le per­sil, la sauge, le ro­ma­rin et le thym poussent vo­lon­tiers dans ces conte- nants. Ce­la dit, un ar­ro­sage fré­quent peut ra­pi­de­ment conduire à une ca­rence en élé­ments nu­tri­tifs es­sen­tiels. Aus­si faut-il fer­ti­li­ser ré­gu­liè­re­ment. Lors de la plan­ta­tion, uti­li­sez un fer­ti­li­sant pour don­ner un bon dé­part aux ra­cines et pré­ve­nir le choc de la trans­plan­ta­tion. Par la suite, fer­ti­li­sez toutes les deux se­maines avec une so­lu­tion hy­dro­so­luble tout usage.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.