Le point G du Ca­na­dien

L'Etoile - - INDEX - YA­NICK ymi­chaud@heb­dos­du­su­roit.com

Le Ca­na­dien peut comp­ter sur son point G de­puis le dé­but des sé­ries. Ou de­vrait-on plu­tôt dire sa force G.

Gorges, Gill, Gion­ta et Go­mez font le tra­vail. En tout cas beau­coup mieux que la bri­gade K. Les K étaient tout un cas jus­qu’à la sai­son der­nière avec la Fla­nelle. Ko­mi­sa­rek, Koi­vu, Ko­va­lev… par­tis. Ne reste que les Kos­tit­syn. Et en­core : le coeur n’y est pas. Tant pour le bon Serge que pour An­dré. Et pour les par­ti­sans, le coeur n’y est plus. Fi­ni le bois mort! Lais­sez la place aux G. Les par­ti­sans en tirent du plai­sir.

Beau tra­vail, les Gars!

Bien ap­puyés par le mi­ra­cu­leux Halak, un gars au K bien pla­cé, et par Cammalleri, les G étonnent. Gill et Gorges forment tout un duo à la ligne bleue du Tri­co­lore. Dres­sés de­vant un nombre im­pres­sion­nant de lan­cers, ces dé­fen­seurs sont in­croyables en désa­van­tage nu­mé­rique. N’eût été de la fa­tigue ac­cu­mu­lée de la sé­rie contre les Caps, le Bleu-Blan­cRouge au­rait pré­sen­té une bien meilleure op­po­si­tion dans le pre­mier match contre les Pen­guins.

Gion­ta, mal­gré son pe­tit ga­ba­rit, a du coeur au ventre et ne choi­sit ja­mais l’ad­ver­saire. Il fonce tête bais­sée et trouve mal­gré tout son co­équi­pier, le va­leu­reux Go­mez. Ils créent des chances et sau­ront trou­ver le fond du fi­let avant long­temps.

Des pin­gouins co­riaces

Il faut ad­mettre que Pitts­burgh pos­sède un club de pre­mier ordre. L’avan­tage nu­mé­rique pour­rait être uti­li­sé dans la mise en jeu ini­tiale d’un match des étoiles sans coup fé­rir. Cros­by, Mal­kin, Du­puis, Gon­char et Le­tang. Bang! comme di­rait l’autre. Ça frappe là où ça fait mal.

La Fla­nelle l’a bien vu en le­vée de ri­deau de la deuxième ronde. Fi­ni le jeu uni­di­men­sion­nel des cham­pions de la sai­son ré­gu­lière. Cette fois, ça vient de tous les cô­tés, et vite à part ça!

No­nobs­tant ce fait, je conti­nue de croire que la porte de l’Igloo reste ou­verte et que le Ca­na­dien pour­rait créer une brèche im­mense, de­mê­meque la sur­prise.

Au plus ré­cent son­dage sur le site In­ter­net du jour­nal L’Étoile, 89% des 360 ré­pon­dants ont dit croire à une vic­toire du Ca­na­dien en sé­ries contre les Pen­guins. Je ré­serve dé­jà mon « spot » sur la Ca­the­rine. Par­ti comme ça, on va man­quer de place!

Le cha­let de la pa­ti­noire de Sainte-Marthe a été gra­ti­fié d’un graf­fi­ti splen­dide aux cou­leurs de la Fla­nelle. De jeunes ar­tistes ont pro­fi­té d’une ac­ti­vi­té or­ga­ni­sée par le CAL de Vau­dreuil-Sou­langes pour réa­li­ser cette fresque.

Mon blond n’est pas le seul par­ti­san du Ca­na­dien âgé de seule­ment deux ans. À preuve : cette photo d’un grand fanatique ayant ob­te­nu des per­mis­sions spé­ciales pour re­gar­der le match à la té­lé avec son grand frère et sa grande soeur. Les per­sonnes dé­si­reuses de faire par­ve­nir des photos d’eux ou de membres de leur fa­mille cé­lé­brant le Tri­co­lore peuvent le faire au ymi­chaud@heb­dos­du­su­roit.com.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.