Prêts et taux hy­po­thé­caires

Plu­sieurs op­tions s’offrent à vous

L'Etoile - - LIBRES -

Lorsque vous contrac­tez un prêt hy­po­thé­caire, vous de­vez choi­sir un taux fixe, un taux va­riable ou en­core un taux ré­vi­sable. Un taux fixe reste in­chan­gé pen­dant la to­ta­li­té du terme. Dans le cas d’un taux va­riable, le paie­ment de­meure le même d’un mois à l’autre, mais le taux va­rie se­lon l’évo­lu­tion du mar­ché. Avec un taux ré­vi­sable, le paie­ment et le taux va­rient tous deux se­lon le mar­ché.

Le meilleur taux pos­sible

Sa­chez qu’une ins­ti­tu­tion fi­nan­cière est une en­tre­prise à but lu­cra­tif. Il est cou­rant que ses employés soient éva­lués se­lon le ren­de­ment de leur por­te­feuille ou qu’ils aient des primes de ren­de­ment. En outre, il est fré­quent qu’elle n’offre pas au consom­ma­teur son plus bas taux. Soyez donc avi­sé : ma­ga­si­nez et né­go­ciez votre taux.

Prêt hy­po­thé­caire ou­vert ou fer­mé?

Dans le cas d’un prêt fer­mé, vous payez le même mon­tant chaque mois pen­dant la to­ta­li­té du terme, et le taux d’in­té­rêt reste fixe du­rant toute cette pé­riode. Un prêt fer­mé peut être un bon choix si vous ne pré­voyez pas dé­mé­na­ger ou en­core re­fi­nan­cer votre prêt avant la fin du terme.

Par contre, plu­sieurs ins­ti­tu­tions offrent l’op­tion d’aug­men­ter vos ver­se­ments men­suels de 10, 15 ou même 20 % et même de ver­ser une somme for­fai­taire an­nuelle dans les mêmes pro­por­tions.

Avec un prêt ou­vert, vous pou­vez faire un paie­ment sup­plé­men­taire ou même rem­bour­ser la to­ta­li­té du prêt en tout temps, et ce, sans pé­na­li­té. Un prêt ou­vert est un bon choix si vous son­gez à vendre votre ha­bi­ta­tion dans un ave­nir rap­pro­ché ou si vous vou­lez faire des paie­ments for­fai­taires plus éle­vés que les pour­cen­tages cou­rants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.