Ac­cès pour tous à un camp de jour

Pro­grammes d’in­té­gra­tion des jeunes han­di­ca­pés

L'Etoile - - SANTÉ -

Grâce à un pro­gramme d’in­té­gra­tion, plus de jeunes per­sonnes han­di­ca­pées vi­vront l’ex­pé­rience des camps de jour, comme les autres en­fants.

étof­fé, qui cible mieux sa clien­tèle.

Par­ti­ci­pa­tion mu­ni­ci­pale

Rap­pe­lons que les mu­ni­ci­pa­li­tés de plus de 15 000 ré­si­dents doivent four­nir un plan d’ac­tion d’ac­ces­si­bi­li­té des per­sonnes han­di­ca­pées. Dans Vau­dreuil-Sou­langes, seuls Vau­dreuil-Do­rion et Saint-La­zare sont te­nus de four­nir un tel plan.

De­nis Ladouceur, di­rec­teur des ser­vices com­mu­nau­taires à la Ville de Vau­dreuilDo­rion, a an­non­cé la par­ti­ci­pa­tion de sept can­di­dats au pro­gramme d’in­té­gra­tion du camp de jour cet été. L’éva­lua­tion des équi­pe­ments spor­tifs et des sur­faces de jeux et l’ac­ces­si­bi­li­té des parcs aux per­sonnes en fau­teuil rou­lant ont fa­ci­li­té l’in­té­gra­tion de ces jeunes.

Pour sa part, Marie-Claude B. Ni­chols, mai­resse de Notre-Dame-de-l’Île-Per­rot, a sou­li­gné l’im­por­tance de va­lo­ri­ser l’ac­ces­si­bi­li­té de l’en­semble des ci­toyens. Ain­si, les per­sonnes aux be­soins spé­ci­fiques re­qué­rant la pré­sence d’un ac­com­pa­gna­teur bé­né­fi­cie­ront de camps de jour au même ta­rif que la clien­tèle ré­gu­lière cette an­née et au cours des pro­chaines an­nées.

Guy Fran­coeur se dit heu­reux de la par­ti­ci­pa­tion des ces mu­ni­ci­pa­li­tés, qui per­mettent aux pa­rents de jeunes han­di­ca­pés de dire oui au camp de jour pour leurs en­fants.

Guy Fran­coeur s’adresse aux 17 par­ti­ci­pants de la Table de concer­ta­tion pour les per­sonnes han­di­ca­pées de Vau­dreuil-Sou­langes, en pré­sence de Marie-Claude B. Ni­chols et de Pa­trick La­fleur, res­pec­ti­ve­ment mai­resse et di­rec­teur des loi­sirs de Notre-Da­mede-l’Île-Per­rot, et de De­nis Ladouceur, re­pré­sen­tant de la Ville de Vau­dreuil-Do­rion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.