Pru­dence en zone sco­laire

Mieux ré­agir pour as­su­rer la sé­cu­ri­té des éco­liers

L'Etoile - - SONDAGE CHRONIQUE SÉCURITÉ 911 -

En cette pé­riode de l’an­née, il est né­ces­saire de rap­pe­ler l’im­por­tance de la sé­cu­ri­té aux abords des zones sco­laires et des au­to­bus de mil­liers d’élèves dans Vau­dreuil-Sou­langes.

Les conduc­teurs d’au­to­bus sco­laires doivent main­te­nant si­gna­ler leur in­ten­tion de s’im­mo­bi­li­ser

Le pré­si­gna­le­ment, me­sure ins­tau­rée pour ra­len­tir la cir­cu­la­tion de­vant et der­rière les au­to­bus sco­laires, per­met d’évi­ter les frei­nages et les ac­cé­lé­ra­tions brusques.

Les au­to­mo­bi­listes de­vront donc se pré­pa­rer à im­mo­bi­li­ser leur vé­hi­cule lors­qu’un au­to­bus ac­ti­ve­ra ses quatre feux jaunes d’aver­tis­se­ment al­ter­na­tifs ou, à dé­faut, ses feux de dé­tresse. Ils ar­rê­te­ront obli­ga­toi­re­ment leur vé­hi­cule à plus de cinq mètres d’un au­to­bus dont les feux rouges in­ter­mit­tents et le pan­neau d’ar­rêt sont ac­ti­vés.

Amendes sé­vères

Dé­pas­ser un au­to­bus sco­laire dont les feux rouges in­ter­mit­tents cli­gnotent entraîne neuf points d’in­ap­ti­tude et une amende de 274 $ à 438 $, qui com­prend l’amende pré­vue au Code de la sé­cu­ri­té rou­tière, les frais de greffe et une contri­bu­tion à l’IVAC (In­dem­ni­sa­tion des vic­times d’actes cri­mi­nels). D’autres frais peuvent s’ajou­ter.

Ce­pen­dant, l’au­to­mo­bi­lis­ten’est pas requis d’im­mo­bi­li­ser son vé­hi­cule s’il croise un au­to­bus cir­cu­lant sur une chaus­sée sé­pa­rée par un terre-plein.

Pour en sa­voir da­van­tage sur cette nou­velle me­sure, con­sul­tez le site In­ter­net de la So­cié­té de l’as­su­rance au­to­mo­bile du Québec.

PHOTO CYN­THIA CHIAS­SON

Cha­cun doit faire sa part pour as­su­rer une ren­trée sé­cu­ri­taire aux élèves de la ré­gion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.