Deux ré­seaux de sen­ti­nelles

Pré­ven­tion du sui­cide

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR ELIZABETH CA­RON eca­ron@heb­dos­du­su­roit.com

Les employés de la Ville de Pin­court et les employés du Centre lo­cal d’em­ploi ont choi­si de de­ve­nir sen­ti­nelles afin que la pré­ven­tion du sui­cide de­vienne une af­faire per­son­nelle.

Dans le cadre de la Jour­née mon­diale de pré­ven­tion du sui­cide, le 10 sep­tembre pro­chain, sur le thème Vous êtes in­dis­pen­sables pour la pré­ven­tion du sui­cide, le Centre de san­té et de ser­vices so­ciaux de Vau­dreuil-Sou­langes sou­ligne la mise en place de deux ré­seaux de sen­ti­nelles en pré­ven­tion du sui­cide sur le ter­ri­toire de Vau­dreuil-Sou­langes.

Im­plan­tés au Québec au­mi­lieu des an­nées 2000, ces ré­seaux sont com­po­sés d’adultes qui, par leur fonc­tion ou leur per­son­na­li­té, sont sus­cep­tibles d’être en contact avec des per­sonnes pou­vant avoir des pen­sées sui­ci­daires. Ce ne sont ni des in­ter­ve­nants ni des pro­fes­sion­nels de la san­té men­tale, mais tout sim­ple­ment des gens qui ont une bonne oreille ou qui connaissent de nom­breuses per­sonnes. Les mi­lieux de tra­vail, de loi­sir ou de bé­né­vo­lat sont pro­pices à dé­ve­lop­per ces ré­seaux. Le but étant la pré­ven­tion du

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.