Un tout nou­veau CPE L’Île aux Tré­sors

Quatre-vingts nou­velles places à Notre-Dame-de-l'Île-Per­rot

L'Etoile - - ÉDUCATION - PAR YA­NICK MI­CHAUD ymi­chaud@heb­dos­du­su­roit.com

Le Centre de la pe­tite en­fance L’Île aux Tré­sors de Notre-Dame-de-l'ÎlePer­rot dou­ble­ra son offre ac­tuelle de 80 places en met­tant d’ici peu sur pied un tout nou­vel éta­blis­se­ment.

La pre­mière pel­le­tée de terre pro­to­co­laire a été faite jeu­di en pré­sence des res­pon­sables du ser­vice de garde, mais aus­si de la mai­resse de la Mu­ni­ci­pa­li­té, Marie-Claude Ni­chols, et du dé­pu­té Yvon Mar­coux. « Jeme sou­viens qu’au dé­but de 2004, nous avions pro­cé­dé à la pel­le­tée de terre du pre­mier éta­blis­se­ment. Les portes s’étaient ou­vertes en no­vembre de la même an­née, et l’inau­gu­ra­tion of­fi­cielle a été faite au prin­temps 2005. Je suis main­te­nant heu­reux de voir qu’un nou­vel éta­blis­se­ment se­ra construit à proxi­mi­té de ce­lui-ci », a dé­cla­ré le dé­pu­té de Vau­dreuil. Ce der­nier a consen­ti pour ce pro­jet un in­ves­tis­se­ment de 1,4 M$. « Nous consen­tons cet ap­pui, qui in­clut l’achat du ter­rain, parce que c’est un in­ves­tis­se­ment pour les fa­milles, les jeunes, nos en­fants », a lan­cé YvonMar­coux.

L’éta­blis­se­ment of­fri­ra 80 nou­velles places à contri­bu­tion ré­duite, dont une di­zaine pour pou­pons. « Sans comp­ter qu’au­moins une ving­taine de postes d’édu­ca­trices se­ront créés. Ces places sont re­quises, nous en avons be­soin. La po­pu­la­tion est cons­tam­ment en hausse. En 2003, nous of­frions 1485 places. En 2010, nous en avons 1987 et, bien­tôt, nous au­rons 2200 places à contri­bu­tion ré­duite », a pré­ci­sé le dé­pu­té.

Un dur la­beur

Les res­pon­sables de ce pro­jet, dont la di­rec­trice gé­né­rale Mar­tine Camp­bell, ont mis énor­mé­ment d’heures à le concré­ti­ser. « Il y a plus de deux ans que le pro­jet a été ima­gi­né et lan­cé. Ça pre­nait beau­coup de vi­sion et de tra­vail de la part de Mar­tine et de son équipe », a rap­pe­lé Syl­vainDaoust, pré­sident de l’en­tre­prise du CPE L’Île aux Tré­sors. « Il est né­ces­saire parce que les jeunes fa­milles af­fluent. Et le CPE pro­duit des re­tom­bées sur la qua­li­té de vie fa­mi­liale », a-t-il ajou­té.

Quant à la mai­resse, elle se dit très heu­reuse. « Le conseil fe­ra en sorte d’ac­com­mo­der nos fa­milles et nos ci­toyens. C’est la rai­son pour la­quelle la Ville a col­la­bo­ré avec les res­pon­sables dans plu­sieurs phases du pro­jet. Cette nou­velle gar­de­rie per­met de mieux conci­lier tra­vail et fa­mille pour cer­taines per­sonnes de Notre-Dame-de-l'Île-Per­rot », a ex­pli­qué Marie-Claude Ni­chols.

Une belle his­toire

L’Île aux Tré­sors est née en 2000 grâce à quatre res­pon­sables de garde en mi­lieu fa­mi­lial. Elles ont su mettre à pro­fit leurs com­pé­tences pour créer ce groupe pro­mo­teur. Elles ont ob­te­nu leur per­mis d’im­plan­ta­tion en août 2002 et l’au­to­ri­sa­tion of­fi­cielle de mettre sur pied le vo­let mi­lieu fa­mi­lial. Dès 2004, elles ont fi­na­li­sé la créa­tion des 250 places en mi­lieu fa­mi­lial leur ayant été confiées. Puis vinrent les pro­jets d’ins­tal­la­tions.

Les tra­vaux de­vraient être ter­mi­nés d’ici 16 se­maines, et les places en me­sure d’être of­fertes dès la fin de la construc­tion. Yvon Mar­coux a d’ailleurs de­man­dé au pro­mo­teur de res­pec­ter les délais pré­vus.

Édu­ca­trices, élus, res­pon­sables, pa­rents, pro­mo­teur et ar­chi­tecte se sont réunis pour la sym­bo­lique pre­mière pel­le­tée de terre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.