Choi­sir la bonne hy­po­thèque

Achat d’une pre­mière pro­prié­té

L'Etoile - - IMMOHABITAT - (EN)

Vous rê­vez de de­ve­nir pro­prié­taire? Pre­nez tout d’abord connais­sance de ces conseils.

1. Vous êtes in­cer­tain d’être ad­mis­sible à une hy­po­thèque? Une bonne cote de sol­va­bi­li­té peut vous ai­der à ob­te­nir un prêt ou une hy­po­thèque. En vue d’être ad­mis­sible à une hy­po­thèque, vous pou­vez amé­lio­rer votre cote de sol­va­bi­li­té, entre autres en ef­fec­tuant tou­jours, avant la date d’échéance, le ver­se­ment­mi­ni­mal sur vos cartes de cré­dit, vos prêts ou vos fac­tures. Donc, même si vous n’êtes pas en­core prêt à ache­ter une mai­son, vous pou­vez dès main­te­nant prendre des moyens qui vous per­met­tront d’être ad­mis­sible à un prêt plus tard. De­man­dez votre cote de sol­va­bi­li­té au www.equi­fax.ca ou auwww.tuc.ca.

2. Plu­sieurs op­tions s’offrent à vous, se­lon le mon­tant de votre mise de fonds :

• Hy­po­thèque tra­di­tion­nelle ou marge de cré­dit sur va­leur nette (mise de fonds de 20 %).

• Hy­po­thèque à mise de fonds mo­dique (mise de fonds mi­ni­male de 5 %), as­sor­tie d’une as­su­rance en cas de non-paie­ment.

• Ré­gime d’ac­ces­sion à la pro­prié­té du gou­ver­ne­ment fé­dé­ral, qui per­met aux ache­teurs d’une pre­mière mai­son d’uti­li­ser jus­qu’à 25 000 $ de leur REER (50 000 $ pour un couple) comme mise de fonds. Le re­trait n’est pas im­po­sable si la somme est rem­bour­sée dans les 15 ans. Les fonds doivent tou­te­fois avoir été dé­po­sés dans vo­treREER­de­puis au moins 90 jours.

3. Lors­qu’ils sont prêts à ache­ter, nombre d’ache­teurs d’une pre­mière mai­son n’éva­luent pas cor­rec­te­ment le mon­tant qu’ils peuvent em­prun­ter. Cette éva­lua­tion est par­fois trop basse, par­fois trop éle­vée. Les cal­cu­la­trices en ligne consti­tuent un ex­cellent ou­til. De plus, connaître le mon­tant exact pour le­quel vous se­rez ap­prou­vé vous per­met de com­men­cer, en toute confiance, à cher­cher des mai­sons dans votre gamme de prix. De plus, le taux de votre hy­po­thèque pré­ap­prou­vée est ga­ran­ti 90 jours. Si les taux aug­mentent pen­dant cette pé­riode, vous êtes pro­té­gé. S’ils baissent, vous bé­né­fi­cie­rez au­to­ma­ti­que­ment du taux le moins éle­vé pour le terme choi­si.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.