Kim St-Pierre ren­contre des ath­lètes

Am­bas­sa­drice des Jeux du Québec de 2011

L'Etoile - - SPORTS - (Y. M.)

Les ac­ti­vi­tés pré­pa­ra­toires se pour­suivent pour le co­mi­té or­ga­ni­sa­teur de la Fi­nale des Jeux du Québec de Beau­har­nois et Sa­la­ber­ry-de-Val­ley­field de l’hi­ver 2011.

Ce sa­me­di, les membres du co­mi­té or­ga­ni­sa­teur de la 46e Fi­nale des Jeux du Québec tien­dront leur se­cond lac-à-l’épaule au col­lège de Val­ley­field.

Ils met­tront en place des élé­ments en vue de cette ma­ni­fes­ta­tion spor­tive à grand dé­ploie­ment qui au­ra lieu dans un peu plus de cinq mois.

Grande am­bas­sa­drice

Ré­cem­ment, ces res­pon­sables ont re­çu plu­sieurs des ath­lètes de la dé­lé­ga­tion du Sud-Ouest ayant pris part à la 45e Fi­nale des Jeux du Québec de Ga­ti­neau en juillet et en août. Qua­tor­zièmes au clas­se­ment gé­né­ral, ils ont ren­con­tré Kim St-Pierre, triple mé­daillée d’or olym­pique en ho­ckey fé­mi­nin. Cette ath­lète de haut ni­veau a éga­le­ment pro­fi­té de l’oc­ca­sion pour re­mer­cier les par­te­naires ins­ti­tu­tion­nels et an­non­cer son en­ga­ge­ment à titre d’am­bas­sa­drice des Jeux de Beau­har­nois et Sa­la­ber­ry-de-Val­ley­field de l’hi­ver 2011.

Celle qui sait ar­rê­ter les ron­delles avec brio a fé­li­ci­té les jeunes, qui sont re­ve­nus à la mai­son avec 28 mé­dailles.

« Qui de mieux pla­cé que Kim St-Pierre pour sai­sir tout le fruit des ef­forts ca­chés der­rière cha­cune des vic­toires de cette re­lève au ta­lent pro­met­teur! » ont lan­cé les res­pon­sables.

La gar­dienne de l’équipe ca­na­dienne de ho­ckey fé­mi­nin a ex­pli­qué com­bien per­sé­vé­rance, vo­lon­té et tra­vail de­meurent in­dis­pen­sables pour ac­cé­der au po­dium. Par son as­so­cia­tion à la 46e Fi­nale des Jeux du Québec, elle sou­haite ins­pi­rer les jeunes et les mo­ti­ver pour qu’ils s’illus­trent.

Les Jeux du Québec re­pré­sentent un trem­plin in­es­ti­mable pour la re­lève spor­tive. La gar­dienne de but s’est d’ailleurs dite fière de consta­ter que des en­tre­prises aient com­pris cette réa­li­té. Sans le sou­tien de nom­breux par­te­naires, plu­sieurs rêves se­raient en ef­fet voués à l’échec.

Si le sport oc­cupe une place d’avant-plan à une fi­nale des Jeux du Québec, le vo­let lo­gis­tique s’avère non né­gli­geable en ma­tière de plai­sir, d’en­ca­dre­ment et de confort. C’est grâce aux com­man­di­taires ins­ti­tu­tion­nels que les ath­lètes ont ac­cès aux sites d’hé­ber­ge­ment et d’alimentation et à plu­sieurs ser­vices connexes.

Kim St-Pierre a ré­cem­ment pro­cu­ré du bon­heur à bien des ath­lètes àMe­lo­che­ville.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.