L’art de la mise en scène

De­nis Bou­chard à Vau­dreuil-Do­rion

L'Etoile - - LA UNE - PAR PA­TRICK RI­CHARD

Je suis… a en­core fait des siennes. Cette fois-ci, le théâtre de la Ci­té-des-Jeunes re­ce­vait un in­vi­té de marque en la per­sonne de De­nis Bou­chard. L’homme der­rière la mise en scène d’une cen­taine de spec­tacles a ra­con­té son pé­riple qui l’a me­né au théâtre et, sur­tout, a pro­di­gué quelques bons conseils aux co­mé­diens sur scène.

Une ré­ponse de 16 mi­nutes

La Ville de Vau­dreuil-Do­rion ac­cueillait lun­di soir l’ac­teur et met­teur en scène De­nis Bou­chard dans le cadre du pro­jet

D’en­trée de jeu, Mi­chel Vallée, di­rec­teur du Ser­vice des arts et de la culture de Vau­dreuilDo­rion, a po­sé une ques­tion à l’homme aux cinq mé­tier : Pour­quoi le théâtre?

« Je n’ai ja­mais pen­sé faire ça dans ma vie; je suis de­ve­nu ac­teur par la force des choses », a com­men­cé De­nis Bou­chard. Puis il a par­lé pen­dant 16 mi­nutes 23 se­condes, sans se faire in­ter­rompre.

Ain­si est l’homme : un être pas­sion­né qui ne cal­cule pas son temps de­vant un pu­blic cu­rieux de connaître les ru­di­ments de son mé­tier. « Quand les gens sont cu­rieux et qu’ils sont in­té­res­sés de voir com­ment ce mé­tier-là se pra­tique, ça me fait tou­jours plai­sir de par­ta­ger ça avec eux, a men­tion­né le lau­réat de plu­sieurs prix Ar­tis et Gé­meaux. Au-de­là de l’ar­ti­fice, c’est un mé­tier de tra­vail. »

C’est peut-être ce que re­tien­dront les gens ve­nus l’en­tendre lun­di soir. Au-de­là du spec­ta­cu­laire, du ve­det­ta­riat et du m’as-tu-vu, le mé­tier d’ac­teur et d’ar­tiste est avant tout un tra­vail de sueur, de cou­rage et de dur la­beur.

« Les gens pensent sou­vent que c’est ins­tan­ta­né comme Star Aca­dé­mie. Ils ne sont pas né­ces­sai­re­ment conscients que ce sont des an­nées et des an­nées de tra­vail, a-t-il spé­ci­fié. Il faut être un peu in­cons­cient pour faire ce mé­tier-là! »

Di­rec­teur de l’aca­dé­mie de la cu­vée 2005 de Star Aca­dé­mie, De­nis Bou­chard sait de quoi il parle. Et quand il parle, les gens écoutent.

Après son par­tage de sou­ve­nirs et de conseils avec le pu­blic, De­nis Bou­chard s’est as­sis par­mi les spec­ta­teurs pour re­gar­der quelques élèves de la troupe de théâtre de la Ci­té-des-Jeunes li­vrer des ex­traits des Fri­do­li­nades de Gra­tien Gélinas.

À l’is­sue de la pré­sen­ta­tion, il est mon­té sur scène pour di­ri­ger les élèves. Il a re­mis la pièce du grand dra­ma­turge dans son contexte afin qu’élèves et spec­ta­teurs s’im­prègnent de l’at­mo­sphère his­to­rique de l’époque.

Des co­mé­diens du Théâtre-des-sans-pa­piers ont in­ter­pré­té quelques pas­sages de La dé­prime, pièce que De­nis Bou­chard a co­écrite et dans

Du pur bon­bon

la­quelle il a joué au tour­nant des an­nées 1980.

En toute hu­mi­li­té, De­nis Bou­chard a mis à jour les ru­di­ments de son mé­tier en se ser­vant du ma­té­riel brut li­vré par les co­mé­diens. Du pur bon­bon pour qui s’in­té­resse le moin­dre­ment à la char­pente des ma­gni­fiques pièces pré­sen­tées chaque an­née au théâtre.

« Quand tu es jeune, tu veux tel­le­ment te prou­ver aux autres, a-t-il en­sei­gné. Mais en vieillis­sant, ça s’al­tère un peu. Tu peux te prou­ver à toi-même. Ça change la fa­çon de faire les choses. Tu fais les choses plus sim­ple­ment. »

De­nis Bou­chard lais­se­ra cer­tai­ne­ment un sou­ve­nir im­pé­ris­sable dans la tête des jeunes ac­teurs. Quant au pu­blic, il est re­tour­né à la mai­son sou­rire aux lèvres avec l’im­pres­sion d’avoir as­sis­té à un autre mo­ment im­por­tant du pro­jet Je suis… Un mo­ment où les échanges ont per­mis à cer­tains de gran­dir et de dé­mys­ti­fier un mé­tier cons­tam­ment éclai­ré par les pro­jec­teurs, les écrans té­lé et les cou­ver­tures de ma­ga­zine.

Soixante-quinze per­sonnes sont ren­trées, lun­di soir, en rap­por­tant quelques brides de cette soi­rée à leurs proches. Et dans ces bouts de phrases trans­pa­rais­saient cer­tai­ne­ment les idées et la fa­çon d’être de De­nis Bou­chard.

PHOTO CYN­THIA CHIAS­SON

De­nis Bou­chard a re­tra­vaillé la mise en scène et la fa­çon de se com­por­ter au théâtre avec quelques élèves pri­vi­lé­giés de la Ci­té-des-Jeunes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.