Dé­cro­chez un em­ploi le 13 oc­tobre!

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR MÉ­LA­NIE MELOCHE-HOLUBOWSKI mm­ho­lu­bows­ki@heb­dos­du­su­roit.com

Trou­ver un em­ploi, trou­ver un em­ployé. Le Sa­lon de l’em­ploi de Vau­dreuilSou­langes consti­tue une chance unique de faire des ren­contres pro­fes­sion­nelles et de prendre connais­sance d’offres in­té­res­santes.

L’an der­nier, plus de 1400 per­sonnes ont vi­si­té le Sa­lon de l’em­ploi de Vau­dreuil-Sou­langes. Em­ployeurs et ba­billard d’Em­ploi-Québec y of­fraient­plus de 1000postes.

Un son­dage ré­vèle que les cher­cheurs d’em­ploi ap­pré­cient le fait de pou­voir re­mettre leur CV en main propre et de s’adres­ser à des em­ployeurs. Cer­tains ont même quit­té le Sa­lon avec un ren­dez-vous pour une en­tre­vue d’em­bauche, dont Mé­la­nie Cro­teau et Kath­leen Gui­beault.

Pour les cher­cheurs d’em­ploi

Mé­la­nie Cro­teau a en ef­fet dé­cro­ché un em­ploi à la Caisse Des­jar­dins de Vau­dreuil-Sou­langes après son pas­sage au Sa­lon de 2009. Nou­vel­le­ment ma­man, elle re­cher­chait un em­ploi en comp­ta­bi­li­té près de chez elle et un ho­raire en se­maine. Elle a donc pré­pa­ré son cur­ri­cu­lum vitæ et ses lettres de pré­sen­ta­tion.

La cher­cheuse d’em­ploi a ap­pré­cié la vaste gamme de do­maines au Sa­lon. Elle a re­mis quelques co­pies de son CV; peu de temps après, on lui a pro­po­sé un poste de cais­sière.

De son cô­té, Kath­leen Gui­beault, an­cien­ne­ment cui­si­nière et en congé de ma­ter­ni­té, était à la re­cherche d’un nou­veau dé­fi. Ne vou­lant pas s’adres­ser à une agence de re­cru­te­ment, elle s’est tour­née vers le Sa­lon, qui pro­pose une in­ter­ac­tion plus hu­maine, plus di­recte, se­lon elle.

« J’avais plu­sieurs condi­tions : tra­vailler dans la ré­gion et pas la fin de se­maine, ex­plique-t-elle. Je pou­vais me pré­sen­ter aux em­ployeurs et dis­cu­ter avec eux. »

Avant sa vi­site au Sa­lon, Kath­leen Gui­beault a re­çu l’aide des Ré­seaux Em­ploiEn­tre­pre­neur­ship pour se ré­orien­ter : si­mu­la­tion d’en­tre­vue, ré­dac­tion du CV et mise à ni­veau des connais­sances in­for­ma­tiques.

Peu après le Sa­lon, elle a re­çu une offre de la Banque Na­tio­nale, soit un poste de re­pré­sen­tante à la clien­tèle, et une offre d’une autre en­tre­prise ré­gio­nale. De­puis, elle tra­vaille à la Banque et est com­blée. « Je ne pou­vais de­man­der mieux! » s’ex­clame-t-elle.

Si Mé­la­nie Cro­teau et Kath­leen Gui­beault ont dé­cro­ché un em­ploi dans le sec­teur de la finance, le Sa­lon offre une vaste gamme d’em­plois dans di­vers do­maines.

Pour les em­ployeurs

Le maire de Vau­dreuil-Do­rion, Guy Pi­lon, a ex­pli­qué que sa ville em­ploie quelque 300 per­sonnes. Au cours des pro­chaines an­nées, de 20 à 25 % de son per­son­nel pren­dra sa re­traite. La Ville de­vra donc em­bau­cher de nom­breux employés : avo­cats, no­taires, tech­ni­ciens, in­for­ma­ti­ciens et plus en­core. Un dé­fi de taille al­lé­gé en par­tie par sa par­ti­ci­pa­tion au Sa­lon.

« Vau­dreuil-Sou­langes a une qua­li­té de per­son­nel, et il faut en pro­fi­ter. Le Sa­lon per­met de mon­trer aux gens qu’ils peuvent tra­vailler dans la ré­gion », dé­cla­reGuy Pi­lon.

Si de nom­breuses en­tre­prises éprouvent de la dif­fi­cul­té àpour­voir leurs postes, le Sa­lon est uneoc­ca­sio­ne­nor­de­trou­ver des can­di­dats.

Le Sa­lon

Le Sa­lon de l’em­ploi Vau­dreuilSou­langes au­ra lieu le mer­cre­di 13 oc­tobre de 9 h à 19 h au Pa­villon sur le Lac du Châ­teau Vau­dreuil. Pour consul­ter la liste des en­tre­prises ins­crites, vi­si­tez le site Web au www.sa­lo­nem­ploivs.com.

Une cin­quan­taine de kiosques vous at­tendent en cette 10e édi­tion. Un ser­vice d’au­to­bus est of­fert aux vi­si­teurs, dont l’ho­raire et les points d’em­bar­que­ment peuvent éga­le­ment être consul­tés en ligne.

PHOTO DA­NIEL CUILLERIER

Le Sa­lon de l’em­ploi de Vau­dreuil-Sou­langes: l’en­droit idéal pour dé­cro­cher un em­ploi de qua­li­té à proxi­mi­té de la­mai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.