Com­pos­tage et cie

L’école de l’Épervière de Rigaud pour­suit son vi­rage vert

L'Etoile - - ÉDUCATION - PAR JUS­TINE GRE­NIER jgre­nier@heb­dos­du­su­roit.com

L’épervière est une plante her­ba­cée à fleurs jaunes. Nor­mal, donc, que l’école de l’Épervière de Rigaud conti­nue à sen­si­bi­li­ser ses élèves à l’en­vi­ron­ne­ment.

La se­maine du 20 sep­tembre, l’or­ga­nisme En­vi­ron­ne­ment Jeu­nesse a don­né une for­ma­tion sur le com­pos­tage à tous les élèves de l’école. Cette for­ma­tion, of­ferte par la Mu­ni­ci­pa­li­té de Rigaud, en col­la­bo­ra­tion avec les membres de l’Or­ga­nisme des pa­rents par­ti­ci­pa­tifs, « a per­mis à l’Épervière de par­tir l’an­née du bon pied », dé­clare la di­rec­trice Josée Co­las. « Elle a in­for­mé les élèves et les en­sei­gnants sur la fa­ci­li­té et les avan­tages de faire du com­pos­tage à l’école. »

Pour l’ins­tant, l’Épervière est en­core dans l’or­ga­ni­sa­tion du pro­jet. « Ce n’est pas évident! » com­mente la di­rec­trice. Le pro­jet se­ra entre autres en­ca­dré par la Bri­gade verte, un groupe d’une tren­taine d’élèves char­gé de la conscience en­vi­ron­ne­men­tale de cha­cune des classes. Leurs tâches? Or­ga­ni­ser le re­cy­clage et le com­pos­tage et en­cou­ra­ger leurs co­pains à po­ser des gestes concrets.

Dî­ners sans dé­chets

Par ailleurs, la vais­selle uti­li­sée à la ca­fé­té­ria de l’école est bio­dé­gra­dable. « Mais on es­saie de faire le moins de re­cy­clage et de dé­chets pos­sible », pré­cise Josée Co­las.

À comp­ter du 1er no­vembre, des ti­rages au­ront lieu les lun­dis pour ceux et celles qui réus­sissent à avoir des boîtes à lunch sans dé­chets.

Les pro­jets ne manquent pas. « On veut aus­si ou­vrir une fri­pe­rie », ajoute la di­rec­trice.

La boîte de com­pos­tage de l’école de l’Épervière de Rigaud.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.