Long dé­lai sup­plé­men­taire

Pont Cham­ber­ry

L'Etoile - - LA UNE - YA­NICK MI­CHAUD JOUR­NA­LISTE ymi­chaud@heb­dos­du­su­roit.com

Dans un com­mu­ni­qué la­co­nique, les res­pon­sables du­mi­nis­tère des Tran­sports du Québec ont fait le point sur l’avan­ce­ment des tra­vaux de re­cons­truc­tion du pont Cham­ber­ry.

« Le­Mi­nis­tère sou­haite in­for­mer ses par­te­naires, les usa­gers de la route 338 et la po­pu­la­tion lo­cale du nou­vel échéan­cier à pré­voir pour le chan­tier de re­cons­truc­tion du pont de la route 338, sur­plom­bant la ri­vière Cham­ber­ry entre Vau­dreuil-Do­rion et Pointe-des-Cas­cades », ont écrit les res­pon­sables des com­mu­ni­ca­tions du Mi­nis­tère.

En­core et tou­jours un dé­tour

Ces tra­vaux, en cours de­puis le 27 mai der­nier, de­vaient s’éche­lon­ner sur 24 se­maines. Or, des re­tards dans leur exé­cu­tion oc­ca­sionnent le re­port de l’ou­ver­ture du pont en ques­tion. En ef­fet, l’en­tre­pre­neur es­time qu’il au­ra ter­mi­né les tra­vaux à la fin dup­rin­temps 2011.

Les usa­gers de la route de­vront donc conti­nuer à em­prun­ter le che­min de dé­tour par le rang Saint-An­toine, la route 342 et l’au­to­route du Sou­ve­nir, et ce, jus­qu’à l’ou­ver­ture du nou­veau pont.

Les pié­tons et les cy­clistes peuvent quant à eux em­prun­ter la nou­velle bre­telle au­des­sus de la ri­vière Cham­ber­ry.

« Le Mi­nis­tère tient à re­mer­cier la po­pu­la­tion de sa pa­tience pen­dant ces tra­vaux », conclut le com­mu­ni­qué en­voyé aux­mé­dias le ven­dre­di 8 oc­tobre à 16 h 10.

Mai­resse dé­con­cer­tée

L’an­nonce des tra­vaux peu de temps avant le dé­but du chan­tier avait sou­le­vé l’ire des élus et des ci­toyens de Pointe-desCas­cades et des Cèdres. Ils avaient en ef­fet sou­hai­té l’amé­na­ge­ment d’une voie tem- po­raire entre Vau­dreuil-Do­rion et Poin­tedes-Cas­cades.

La mai­resse de Pointe-des-Cas­cades, Ma­ryse Sau­vé, se dit dé­con­cer­tée par cette nou­velle. « Je suis sur­prise parce que le­Mi­nis­tère nous avait dit que les tra­vaux avaient re­pris et que tout al­lait bon train. Ven­dre­di en fin de jour­née, j’ai re­çu un ap­pel de la di­rec­trice ré­gio­nale, ma­dame Bé­land, m’an­non­çant de nou­veaux délais. C’est in­ad­mis­sible, de prendre un an pour exé­cu­ter des tra­vaux sur un pont de 500 pieds! C’est im­pen­sable, avec toute la tech­no­lo­gie qui existe au­jourd’hui! » s’in­surge la pre­mière ci­toyenne de cette mu­ni­ci­pa­li­té prise en otage.

Dé­jà en juillet les ci­toyens se po­saient des ques­tions. « Nous trou­vions que les tra­vaux avaient ra­len­ti. Nous pen­sions que c’était à cause des va­cances. Main­te­nant, il faut croire qu’il y avait autre chose de ca­ché. J’es­père seule­ment que le Mi­nis­tère n’a pas fait preuve d’in­cu­rie dans ce dos­sier et que des sanc­tions se­ront prises », dé­cla­reMa­ryse Sau­vé, qui en­tend ob­te­nir des com­pen­sa­tions pour ses ci­toyens.

« J’ai joint la dé­pu­tée Lu­cie Char­le­bois. Elle s’est dite aus­si dé­çue que nous. Je lui ai rap­pe­lé que la Mu­ni­ci­pa­li­té, en août, avait adop­té une ré­so­lu­tion en­joi­gnant au Mi­nis­tère et à l’en­tre­pre­neur de res­pec­ter les délais pres­crits. Nous n’al­lons pas lâ­cher! » ex­plique-t-elle.

PHOTO DA­NIEL CUILLERIER

Le pont a été dé­mo­li en mai parce qu’il re­pré­sen­tait un dan­ger pour les usa­gers de la route. Sa re­cons­truc­tion de­vait ce­pen­dant du­rer 24 se­maines.

PHOTO DA­NIEL CUILLERIER

Les tra­vaux de re­cons­truc­tion du pont Cham­ber­ry, amor­cés en mai der­nier, de­vraient s’éta­ler jus­qu’au prin­temps. Cette photo, prise mar­di, dé­montre l’état peu avan­cé des tra­vaux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.