Les­man­gas­mis à nu

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (P.R.)

Sa­me­di et di­manche, dans le cadre du pro­jet et de la Se­maine des bi­blio­thèques, les­man­gas se pré­sen­te­ront sous leurs plus beaux jours.

Elles se cos­tument, elles lisent la nuit et consomment l’uni­vers man­ga jus­qu’à plus soif. Elles s’ap­pellent Joany Du­bé-Le­blanc, Ca­ro­line Poissant et Karine Pas­quier. Cha­cune pour­rait même par­ti­ci­per à une émis­sion Tous pour un sur le thème des man­gas et rem­por­ter la par­tie les yeux fer­més.

Sa­me­di et di­manche, elles dé­voi­le­ront leur sa­voir au grand pu­blic afin de dé­mys­ti­fier cet art ja­po­nais en­co­re­mé­con­nu.

Un uni­vers foi­son­nant

Dé­fi­ni comme une bande des­si­née et un des­sin ani­mé ja­po­nais dans le Nou­veau Pe­tit Robert, le man­ga pré­sente un uni­vers que le néo­phyte ap­pro­che­ra peut-être avec sus­pi­cion. Pour­tant, cet uni­vers ren­ferme les thèmes les plus lus, vé­hi­cule les va­leurs les plus pro­fondes et trans­porte là où che­minent l’art et la lit­té­ra­ture.

Les livres, en grande par­tie du Ja­pon, foi­sonnent. « C’est un genre lit­té­raire entre le ro­man et le ci­né­ma, ex­plique Joany Du­béLe­blanc, vé­ri­table en­cy­clo­pé­die ani­mée du man­ga. Les ar­tistes ja­po­nais uti­lisent des cadres et des angles qui se rap­prochent plus du ci­né­ma que de la bande des­si­née tra­di­tion­nelle. Ils uti­lisent des contre­plon­gées et des images fortes parce que l’image doit par­ler au­tant que le reste. »

Ota­ku­thon

Cet été, au pa­lais des Congrès de Mon­tréal, quelque 7000 pas­sion­nés de man­gas se sont don­né ren­dez-vous au cin­quième fes­ti­val Ota­ku­thon. Du 13 au 15 août, ac­ti­vi­tés, concours, ate­liers, confé­rences, vi­sion­ne­ments et mas­ca­rades se sont suc­cé­dé à un rythme fou.

Or l’ef­fer­ves­cence qué­bé­coise est en­core loin der­rière celle de la France, où plus de 100 000 per­sonnes par­ti­cipent à de tels ras­sem­ble­ments. « Les rares fois qu’on parle de man­gas au Québec, c’est pour faire un scan­dale! » in­dique Ca­ro­line Poissant, qui a ap­pris à lire le ja­po­nais pour se rap­pro­cher de son art. « Pour­tant, comme dans l’in­dus­trie du ci­né­ma, il y en a pour tous les goûts! » ajoute-t-elle.

Pour ame­nui­ser la dis­tance entre le pu­blic et cet art sen­sa­tion­nel, la Bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale de Vau­dreuil-Do­rion vous pro­pose une ex­cur­sion à deux vo­lets.

D’abord, sa­me­di à 10 h, Joany Du­béLe­blanc trai­te­ra, avec sa pas­sion ca­rac­té­ris­tique, de l’ori­gine des man­gas. Le len­de­main à 13 h, la po­pu­la­tion est in­vi­tée à par­ti­ci­per à la créa­tion d’un man­ga col­lec­tif en com­pa­gnie de ces trois ar­tistes pas­sion­nées.

Pour ob­te­nir plus de ren­sei­gne­ments à ce su­jet, composez le 450 455-5588.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.