Ré­équi­li­brer son sys­tème im­mu­ni­taire

L'Etoile - - SANTÉ - PAR MYRIAM DE­LISLE RÉDACTRICE COM­MER­CIALE

Un sys­tème im­mu­ni­taire en san­té est pri­mor­dial pour se pré­mu­nir contre les in­fec­tions, le can­cer et plu­sieurs autres ma­la­dies. Par ailleurs, il vous per­met de lut­ter contre le rhume et la grippe. Pro­fi­ter d’un sys­tème im­mu­ni­taire en san­té est gage non seule­ment de bonne condi­tion phy­sique mais aus­si de vie! Sans lui, une simple égra­ti­gnure peut s’avé­rer fa­tale, car elle ex­pose les tis­sus à de mul­tiples mi­crobes na­tu­rel­le­ment pré­sents sur la peau, dans l’air et dans l’eau.

Si elles jouissent d’une ex­cel­lente san­té, cer­taines per­sonnes contractent à ré­pé­ti­tion des ma­la­dies in­fec­tieuses telles qu’in­fec­tions uri­naires et rhumes, sou­vent cau­sées par de mau­vaises ha­bi­tudes de vie. En ef­fet, stress, in­som­nie, an­xié­té, toxines, ex­po­si­tion ac­crue aux ions po­si­tifs et sé­den­ta­ri­té ont une in­ci­dence né­faste sur la san­té.

Le dés­équi­libre du sys­tème im­mu­ni­taire peut pro­vo­quer un désordre de type « hy­po », alors que le corps ne peut se dé­fendre contre les­mi­croor­ga­nismes, ou de type « hy­per », alors que l’or­ga­nisme ré­agit for­te­ment à son en­vi­ron­ne­ment. Ces désordres peuvent même se ma­ni­fes­ter si­mul­ta­né­ment.

L’af­fai­blis­se­ment du sys­tème im­mu­ni­taire peut no­tam­ment pro­ve­nir de la ner­vo­si­té, d’une dé­pres­sion, de la peur et de l’an­goisse. L’alimentation dés­équi­li­brée en qua­li­té ou en quan­ti­té, le manque de som­meil, la sé­den­ta­ri­té et le sur­en­traî­ne­ment consti­tuent aus­si d’im­por­tantes causes de dé­faillance im­mu­ni­taire. Sont aus­si en cause l’ex­po­si­tion aux toxines par l’uti­li­sa­tion de pro­duits de net­toyage do­mes­tiques et la consom­ma­tion de fruits et de lé­gumes trai­tés aux in­sec­ti­cides. Sans ou­blier les pol­luants at­mo­sphé­riques, les moi­sis­sures et les bac­té­ries.

Plus à risque, les aî­nés ont gé­né­ra­le­ment un sys­tème im­mu­ni­taire plus faible, donc une plus grande vul­né­ra­bi­li­té aux in­fec­tions, à l’ins­tar des per­sonnes ayant sé­jour­né à l’hô­pi­tal ou ayant su­bi une chi­rur­gie. Les in­di­vi­dus af­fai­blis par une af­fec­tion grave ou chro­nique, dont le can­cer, les pro­blèmes car­dio­vas­cu­laires, les ma­la­dies pul­mo­naires ou ré­nales et le dia­bète, sont da­van­tage me­na­cés par l’in­suf­fi­sance im­mu­ni­taire.

Mieux vaut pré­ve­nir…

La mé­de­cine thé­ra­peu­tique pro­pose di­verses so­lu­tions pour pré­ve­nir et trai­ter l’in­fec­tion : in­fra­thé­ra­pie et oxy­gé­na­tion, acu­punc­ture, na­tu­ro­pa­thie et mas­so­thé­ra­pie.

Autres fac­teurs im­por­tants pour amé­lio­rer la san­té et l’équi­libre du sys­tème im­mu­ni­taire : alimentation saine, som­meil ré­pa­ra­teur, ab­sence de ta­ba­gisme, poids san­té, uti­li­sa­tion li­mi­tée d’an­ti­bio­tiques et res­pect de la po­so­lo­gie.

Pour re­ce­voir de pré­cieux conseils, com­mu­ni­quez avec l’équipe de la Cli­nique d’acu­punc­ture, de mas­so­thé­ra­pie et de na­tu­ro­pa­thie Natacha Bou­chet au 514 4533311. La cli­nique est si­tuée au 569, Grand Bou­le­vard à L’Île-Per­rot.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.