Sta­tis­tiques ré­si­den­tielles

Vau­dreuil-Sou­langes

L'Etoile - - IMMOHABITAT - (M.D.)

Se­lon le Ser­vice in­ter-agences, la Fé­dé­ra­tion des chambres im­mo­bi­lières du Québec (FCIQ) a en­re­gis­tré 16 005 tran­sac­tions au Québec de juillet à sep­tembre 2010. Une baisse de 13 % par rap­port au troi­sième tri­mestre de 2009.

« Il faut se rap­pe­ler qu’à la même pé­riode l’an der­nier, le mar­ché a été plus ac­tif que nor­ma­le­ment, comme nous sor­tions de la ré­ces­sion. Il n’est donc pas sur­pre­nant que le mar­ché soit en baisse cette an­née », in­dique Claude Char­ron, pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la FCIQ.

En fait, le mar­ché re­vien­drait tout sim­ple­ment à la nor­male.

En ré­gion

Dans Vau­dreuil-Sou­langes, la mai­son uni­fa­mi­liale et la co­pro­prié­té ont en­re­gis- tré des don­nées contraires. Les ventes de mai­sons ont en ef­fet di­mi­nué de 21 %, alors que celles de co­pro­prié­tés ont aug­men­té de 33 %. Par contre, en ma­tière de prix mé­dian, ces deux types de ré­si­dence ont su­bi des hausses de 6 et 7 %.

« La crois­sance des prix a quelque peu ra­len­ti dans la pro­vince au troi­sième tri­mestre. Ce n’est pas éton­nant, car l’offre et la de­mande se ré­équi­librent tran­quille­ment, pré­cise Claude Char­ron. En dé­but d’an­née, le mar­ché était très ac­tif et il y avait moins de pro­prié­tés sur le mar­ché. De­puis quelques mois, la de­mande a di­mi­nué. L’offre de pro­prié­tés a aug­men­té de juillet à sep­tembre, une pre­mière hausse en quatre tri­mestres. Ce ré­équi­li­brage vient donc mo­dé­rer la hausse des prix. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.