Prendre la crise du lo­ge­ment par les cornes

La MRC de Vau­dreuil-Sou­langes doit agir ra­pi­de­ment

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR MÉ­LA­NIE MELOCHE-HOLUBOWSKI mm­ho­lu­bows­ki@heb­dos­du­su­roit.com

Dans Vau­dreuil-Sou­langes, le taux d’in­oc­cu­pa­tion est presque nul et le prix des lo­ge­ments s’avère in­abor­dable pour de nom­breux ci­toyens. Aus­si laMRCse penche-t-elle ac­tuel­le­ment sur ce pro­blème pour créer plus de lo­ge­ments so­ciaux et abor­dables.

Dans la grande ré­gion de Mon­tréal, c’est dans Vau­dreuil-Sou­langes qu’il est le plus dif­fi­cile de se lo­ger. Le taux d’in­oc­cu­pa­tion at­teint 0,8 %, et le taux d’in­oc­cu­pa­tion des stu­dios et des lo­ge­ments d’une chambre est nul. Par ailleurs, le coût des loyers et des mai­sons ne cesse d’aug­men­ter. Le coût moyen d’une mai­son uni­fa­mi­liale dans Vau­dreuil-Sou­langes, par exemple, s’élève à 280 000 $.

« Il est très dif­fi­cile pour une per­sonne seule ou à faible re­ve­nu d’ha­bi­ter Vau­dreuilSou­langes », ex­plique Krys­tel St-De­nis, conseillère aux en­tre­prises et à l’éco­no­mie so­ciale du Centre lo­cal de dé­ve­lop­pe­ment. « Il faut, pour­suit-elle, aug­men­ter la qua­li­té et la quan­ti­té de lo­ge­ments so­ciaux et abor­dables. »

Mer­cre­di der­nier, lors de la séance de conseil de la MRC de Vau­dreuilSou­langes, Krys­tel St-De­nis a fait part aux maires des be­soins ur­gents. Une firme a d’ailleurs a été man­da­tée pour étu­dier la si­tua­tion.

Au cours des pro­chains mois, les maires de­vront éta­blir un plan d’ac­tion et connaître avec exac­ti­tude le nombre et l’em­pla­ce­ment des lo­ge­ments so­ciaux et abor­dables sur le ter­ri­toire.

« C’est un réel pro­blème. Une per­sonne qui gagne 15 $ l’heure et qui a trois en­fants ne pour­ra pas trou­ver de lo­ge­ment dans Vau­dreuil-Sou­langes, ex­plique Guy-Lin Beau­doin, di­rec­teur gé­né­ral de la MRC. Cer­tains tra­vailleurs qui veulent res­ter ici ne le peuvent parce qu’ils ne trouvent pas de lo­ge­ment… »

La MRC de­vra faire of­fice de le­vier pour mettre sur pied des pro­jets in­di­vi­duels et col­lec­tifs. « Nous avons l’obli­ga­tion d’agir », sou­ligne le di­rec­teur gé­né­ral.

En jan­vier, les maires ob­tien­dront de la firme en ques­tion un por­trait de la si­tua­tion et une pro­jec­tion des be­soins en ma­tière de lo­ge­ment.

L’échéan­cier pré­voit que, d’ici mars 2011, le rôle et les res­pon­sa­bi­li­tés de cha­cun se­ront dé­fi­nis. Des pistes d’ac­tion de­vraient être en place dès le mois de mai. Un co­mi­té de pi­lo­tage se­ra com­po­sé de re­pré­sen­tants de la MRC, du Centre de san­té et de ser­vices so­ciaux de Vau­dreuilSou­langes, de Sy­ner­gie en­tre­pri­seem­ploi, d’Em­ploi-Québec et, en­fin, de la Confé­rence ré­gio­nale des élus de la Val­lée­du-Haut-Saint-Laurent.

Vaincre les pré­ju­gés

Les en­droits pro­pices à la construc­tion de lo­ge­ments so­ciaux et abor­dables ne manquent pas dans la ré­gion, ex­plique Guy-Lin Beau­doin. Ce sont plu­tôt les pré­ju­gés à l’égard de ces lo­ge­ments so­ciaux qu’il faut vaincre. Le di­rec­teur gé­né­ral est sur­tout pré­oc­cu­pé par le phé­no­mène du pas-dans-ma-cour, qui se ré­pand un peu par­tout au Québec. Rap­pe­lons no­tam­ment la pro­po­si­tion de lo­ge­ments so­ciaux et d’ha­bi­ta­tions pour aî­nés au parc Taillon de Pin­court, qui a dé­clen­ché tout un tol­lé. Ce pro­jet est main­te­nant sur la glace.

Ce­pen­dant, Guy-Lin Beau­doin in­siste : une so­cié­té a be­soin de tous les types de lo­ge­ments. « Avoir des lo­ge­ments so­ciaux, ce n’est pas une honte. C’est un signe de san­té, d’in­clu­sion », conclut-il.

La MRC de­vra d’abord conscien­ti­ser les ci­toyens et les élus. Par la suite, la MRC et les mu­ni­ci­pa­li­tés de­vront dé­ployer leurs moyens en ma­tière d’amé­na­ge­ment et d’ur­ba­nisme pour as­su­rer la construc­tion de lo­ge­ments abor­dables sur le ter­ri­toire.

Après tout, l’ac­cès aux lo­ge­ments abor­dables est l’une des prio­ri­tés d’in­ter­ven­tion de la Po­li­tique de dé­ve­lop­pe­ment so­cial du­rable, adop­tée par laMRCen2008.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.