Re­vers crève-coeur pour les Ci­ta­dins

L'Etoile - - SPORTS - (Y.M.)

Les Ci­ta­dins, qui ont ac­cé­dé aux sé­ries par la grande porte, ont su­bi un re­vers crève-coeur cette fin de se­maine, éli­mi­nés dès la ronde ini­tiale.

« Nous me­nions 44-39 avec quelques se­condes à jouer. Mal­heu­reu­se­ment, nos ad­ver­saires ont pris le bal­lon à leur ligne de 20 et ont mar­qué un long tou­ché au sol. Nous étions évi­dem­ment abat­tus, mais, comme équipe, nous avons joué le match que nous vou­lions. La fin n'était tou­te­fois pas celle que nous at­ten­dions », a lan­cé Pa­trick Na­deau, qui a eu du mal à ava­ler cette dé­faite. « Nous avons joué un bon match à l'of­fen­sive et bien gé­ré le temps. Mal­heu­reu­se­ment, avec moins d'une mi­nute à faire, notre dé­fen­sive, qui avait bien fait, a don­né ce triste tou­ché », a-t-il ajou­té.

De plus, ce re­vers a son­né le glas d'une car­rière se­con­daire de plu­sieurs de ses pro­té­gés. « J'ai sa­lué nos fi­nis­sants avec beau­coup d'émo­tion. Il y en a plu­sieurs avec qui nous par­ta­gions d'ex­cel­lents mo­ments de­puis cinq ans. Mais je suis pri­vi­lé­gié d'avoir pu di­ri­ger ces gars-là, cette belle gang, et de voir que l'es­prit d'équipe était su­per », a-t-il conclu.

Joueurs et en­traî­neurs pren­dront une pause jus­qu'en jan­vier ou fé­vrier et re­tour­ne­ront à l'en­traî­ne­ment en salle à la fin de l'hi­ver.

PHOTO DA­NIEL CUILLERIER

Les Ci­ta­dins, mal­gré une su­perbe sai­son, ont bais­sé pa­villon dès la pre­mière ren­contre en sé­ries.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.