Les dé­dales de l’as­su­ran­ceem­ploi: sou­tien ac­ces­sible

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR MÉ­LA­NIE MELOCHE-HOLUBOWSKI mm­ho­lu­bows­ki@heb­dos­du­su­roit.com

Na­vi­guer dans le sys­tème d’as­su­rance-em­ploi peut étour­dir la plu­part des tra­vailleurs. C’est pour­quoi un co­mi­té de chô­mage les sou­tient dans ce pro­ces­sus par­fois ar­du.

Éric Che­vrier, tra­vailleur de la construc­tion, peut té­moi­gner de cette com­plexi­té. Ob­te­nir l’as­su­rance-em­ploi, en ef­fet, n’est pas si simple. Lors d’une confé­rence de presse du co­mi­té de chô­mage du HautRi­che­lieu et du Su­roît, Che­vrier a confié que le co­mi­té a dû in­ter­ve­nir dans son dos­sier afin qu’il re­çoive une part de ses pres­ta­tions d’as­su­rance-em­ploi. Le co­mi­té offre par­fois de simples ren­sei­gne­ments, mais s’oc­cupe éga­le­ment des dos­siers les plus lourds des tra­vailleurs sans em­ploi.

À cause d’un mau­vais ren­sei­gne­ment d’un agent de liai­son, le trai­te­ment du dos­sier de ce tra­vailleur a été re­tar­dé et puis mis de cô­té. Quant à ses pres­ta­tions, elles ont été re­te­nues. « C’était ex­trê­me­ment dif­fi­cile, a-t-il dé­cla­ré. Je n’ai pas de grandes épargnes et j’ai une fa­mille. J’ai fait mes heures, j’ai droit aux pres­ta­tions. » Le tra­vailleur s’est re­trou­vé sans ré­ponses à ses ques­tions, et per­du dans les dé­dales du sys­tème. On lui a sug­gé­ré d’ap­pe­ler le co­mi­té, qui, tout de suite. lui est ve­nu en aide. Il n’est pas le seul dans cette si­tua­tion. « Le mythe que les de­mandes d’as­su­rance-em­ploi sont simples doit être cas­sé », sou­ligne France Tur­cotte, du co­mi­té. « Com­bien de gens se dé­cou­ragent et ne re­çoivent pas leur dû? » de­mande Pierre La­gre­nade de Cot­ton 46.

De plus, près de 20 % des de­mandes ne sont pas payées dans le dé­lai pré­vu de 28 jours, et quatre tra­vailleurs sur dix ne se qua­li­fient pas à l’as­su­rance-em­ploi.

Une jour­née d’aide

C’est pour­quoi, le lun­di 29 no­vembre, lors d’une jour­née porte ou­verte, les tra­vailleurs bé­né­fi­cie­ront de conseils et de sou­tien en ce qui concerne leur dos­sier d’as­su­ran­ceem­ploi. Cette ac­ti­vi­té, gra­tuite, au­ra lieu au 418, ave­nue Saint-Charles à Vau­dreuilDo­rion, salle 309, de 10 h à 16 h.

Après la porte ou­verte, de 17 h à 19 h, une pe­tite soi­rée per­met­tra à la com­mu­nau­té de connaître les ser­vices du co­mi­té chô­mage. Il y au­ra des té­moi­gnages à pro­pos du pro­gramme de dé­fense in­di­vi­duelle. Le film À force de convic­tion se­ra vi­sion­né lors de cette soi­rée pour mon­trer le tra­vail po­li­tique ef­fec­tué au­tour de ce co­mi­té. Pour se ren­sei­gner, joindre France Tur­cotte au 1 877-357-1162.

La né­ces­si­té d’une ré­forme

« Il faut ar­rê­ter de pé­na­li­ser les gens qui perdent leur em­ploi », dé­clare Da­niel Mal­lette, du co­mi­té. Le co­mi­té sol­li­cite une ré­forme du sys­tème, ap­puyée par le Bloc qué­bé­cois.

La dé­pu­tée de Vau­dreuil-Sou­langes, Mei­li Faille, sur les lieux lors de la confé­rence de presse, a sou­vent dé­crié les manques du sys­tème d’as­su­rance-em­ploi. Afin d’amé­lio­rer l’ac­ces­si­bi­li­té au ré­gime, le Bloc qué­bé­cois ré­clame, entre autres : • un seuil d’ad­mis­si­bi­li­té de 360 heures

pour tous; • l’éli­mi­na­tion du dé­lai de ca­rence de

deux se­maines; • une hausse du taux des pres­ta­tions de

55 à 60% du sa­laire ga­gné; • un cal­cul ba­sé sur les 12 meilleures

se­maines de tra­vail; • une nou­velle ap­proche à pro­pos de la

bonne foi des de­man­deurs.

Le co­mi­té chô­mage Haut-Ri­che­lieu et du Su­roît aide les gens à ob­te­nir à juste va­leur leurs pres­ta­tionsd’as­su­rance-em­ploi.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.