L’ani­ma­tion vi­suelle: le re­vers du ci­né­ma

Marc Bour­bon­nais ho­no­ré pour son tra­vail

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR MÉ­LA­NIE MELOCHE-HOLUBOWSKI mm­ho­lu­bows­ki@heb­dos­du­su­roit.com

Bour­bon­nais a mé­ri­té ce prix en rai­son de sa car­rière ex­cep­tion­nelle dans ce do­maine et pour son ins­pi­ra­tion de la re­lève des jeunes ar­tistes en conte­nu nu­mé­rique.

Cet an­cien élève de l’école se­con­daire de la Ci­té-des-Jeunes a pour­sui­vi ses études au col­lège John Ab­bott en sciences pures et ap­pli­quées, puis s’est ins­crit à l’école Po­ly­tech­nique en gé­nie in­for­ma­tique. Il a alors par­ti­ci­pé à la pro­duc­tion d’émis­sions pour la té­lé­vi­sion uni­ver­si­taire, dé­cou­vrant ain­si sa pas­sion pour les ef­fets vi­suels.

Au Centre NAD, au sein du pro­gramme en ani­ma­tion 3D et ef­fets vi­suels en ci­né­ma et en té­lé­vi­sion, il voue un culte aux nou­velles tech­no­lo­gies et à l’ani­ma­tion 3D.

À la toute fin des an­nées 1990, il com­mence une car­rière à Ra­dio-Ca­na­da, en trai­tant des nou­velles tech­no­lo­gies à l’émis­sion Bran­ché. En 1997, il joint l’équipe de l’en­tre­prise Hy­bride en qua­li­té d’ar­tiste 3D gé­né­ra­liste. Il en­seigne éga­le­ment au Centre NAD. En 2001, il de­vient di­rec­teur tech­nique au dé­par­te­ment de 3D. Au cours de ses dix an­nées chez

Vau­dreuillois d’ori­gine, Marc Bour­bon­nais a re­çu le prix Hom­mage du centre Na­tio­nal d’ani­ma­tion et de de­si­gn (Centre NAD) pour son tra­vail en ani­ma­tion 3D et ef­fets vi­suels en ci­né­ma et en té­lé­vi­sion.

Hy­bride, il tra­vaille sur plu­sieurs pro­duc­tions ci­né­ma­to­gra­phiques et té­lé­vi­sées comme Ser­pents à bord, 300, Maurice Ri­chard, Sin Ci­ty, Nou­velle-France, La grande sé­duc­tion et Es­pions en herbe.

« Nous de­vons tou­jours être à l’af­fût des nou­veau­tés, dé­clare-t-il. Au­jourd’hui, nous fai­sons des choses que nous es­ti­mions in­ima­gi­nables il y a quatre ans! »

Créer sa propre en­tre­prise

En 2007, il fonde Mo­dus FX, une com­pa­gnie de pro­duc­tion nu­mé­rique. « Je voyais un po­ten­tiel et je vou­lais re­le­ver d’autres dé­fis », ex­plique Marc Bour­bon­nais. Lors de ce dé­mar­rage d’en­tre­prise, il lance un blogue pour dé­mys­ti­fier les en­jeux et les dé­fis aux­quels peut faire face un jeune en­tre­pre­neur. Bour­bon­nais conti­nue d’en­sei­gner au Centre NAD, trans­met­tant avec zèle son sa­voir.

Les pre­miers pro­jets sur les­quels il tra­vaille sont : Screa­mers II, Les cor­beaux et M. No­bo­dy.

Au­jourd’hui, Mo­dus FX oeuvre sur di­verses pro­duc­tions : pro­jet sur grand écran, format IMAX en sté­réo­sco­pie 3D pour l’ex­po­si­tion universelle de Shanghai, sé­ries pour le His­to­ry chan­nel, Dis­co­ve­ry et BBC, et films comme The Ame­ri­can.

Même si le mar­ché du ci­né­ma a su­bi une baisse à Mon­tréal au cours des der­nières an­nées, Mo­dus FX conti­nue d’ob­te­nir des contrats. « Avec notre bâ­tisse de 1200 pi2, nous pou­vons at­ti­rer des contrats de l’ex­té­rieur. Nous avons fait la preuve que nous sommes un pôle ma­jeur dans la pro­duc­tion d’ef­fets vi­suels. »

À tel point que l’en­tre­prise pré­voit pas­ser de 30 à 100 employés au cours des pro­chaines an­nées.

Marc Bour­bon­nais, pré­sident fon­da­teur de Mo­dus FX.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.