Un­pro­fes­sion­nel en­ga­gé

Ri­chard Beau­mier

L'Etoile - - LIBRES - (M.D.)

Le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Fé­dé­ra­tion des chambres im­mo­bi­lières du Québec (FCIQ) a ré­cem­ment en­té­ri­né la no­mi­na­tion de Ri­chard Beau­mier à titre de vice-pré­sident de son Co­mi­té d’ac­tion po­li­tique. Cour­tier im­mo­bi­lier agréé chez RE/MAX (ROYAL) JOR­DAN R.B., mon­sieur Beau­mier est éga­le­ment comp­table agréé et dé­tient une maî­trise en ad­mi­nis­tra­tion des af­faires des HEC (Uni­ver­si­té de Mon­tréal). Il est Fel­low de l’Ordre des comp­tables agréés du Québec (FCA) et CFA (ana­lyste fi­nan­cier). Membre du Co­mi­té d’ac­tion po­li­tique de la Fé­dé­ra­tion des chambres im­mo­bi­lières du Québec et de l’As­so­cia­tion ca­na­dienne de l’im­mo­bi­lier de­puis deux ans, il fait par­tie du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Chambre de Com­merce et d’In­dus­trie de Vau­dreuilDo­rion. Es­souf­flant, ce par­cours!

Un peu plus sur la FCIQ

Le Co­mi­té d’ac­tion po­li­tique de la FCIQ dé­fend cer­tains dos­siers au­près des ins­tances gou­ver­ne­men­tales. Dans le cadre de son pro­gramme Qua­li­té de vie, le cas de l’en­ca­dre­ment des pé­na­li­tés hy­po­thé­caires pré­oc­cupe par­ti­cu­liè­re­ment la Fé­dé­ra­tion. Lors de la vente de leur pro­prié­té, les ven­deurs re­çoivent sou­vent une fac­ture sa­lée lorsque leur em­prunt est rem­bour­sé avant l’échéance. Or ces pé­na­li­tés, par­fois abu­sives, nuisent à la li­qui­di­té du mar­ché. Se­lon mon­sieur Beau­mier, cette ques­tion est de­ve­nue tel­le­ment pré­oc­cu­pante pour l’en­semble de la po­pu­la­tion ca­na­dienne qu’elle est dé­sor­mais en­trée dans le ra­dar d’Ottawa. Dans son mé­moire, in­ti­tu­lé L’en­ca­dre­ment des pé­na­li­tés hy­po­thé­caires au Ca­na­da, Ri­chard Beau­mier for­mule des re­com­man­da­tions des­ti­nées aux deux pa­liers gou­ver­ne­men­taux. L’ob­jec­tif est d’amé­lio­rer la li­qui­di­té du mar­ché im­mo­bi­lier au Ca­na­da.

Les cour­tiers im­mo­bi­liers se mo­bi­lisent ac­tuel­le­ment pour sou­te­nir les consom­ma­teurs dans ce dos­sier im­por­tant. Toute per­sonne dé­si­reuse de sou­mettre un cas de pé­na­li­té hy­po­thé­caire abu­sive (ac­tuelle ou pas­sée) peut le faire en s’adres­sant à son propre cour­tier, qui le fe­ra par­ve­nir à la FCIQ, en s’adres­sant di­rec­te­ment à Pierre Langlois de la FCIQ (pierre.langlois@ fciq.ca) ou en­core à Ri­chard Beau­mier lui-même (ri­chard.beau­mier@re­max­que­bec.com). Pour plus de ren­sei­gne­ments à ce su­jet, con­sul­tez le www.pe­nal-t.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.