La MRC stoppe la construc­tion

Ter­rains à Vau­dreuil-Do­rion et à Saint-La­zare

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR MÉ­LA­NIE MELOCHE-HOLUBOWSKI mm­ho­lu­bows­ki@heb­dos­du­su­roit.com

Mer­cre­di der­nier, la MRC a adop­té des me­sures de contrôle in­té­ri­maire pour un sec­teur bor­dé par les che­mins de fer du CN et du CP, l’au­to­route 540 et la li­mite de Vau­dreuil-Do­rion et Saint-La­zare. (Voir la carte.) Ces me­sures, qui in­ter­disent les nou­velles uti­li­sa­tions de sol, les construc­tions, les de­mandes d’opé­ra­tions ca­das­trales et le mor­cel­le­ment de ter­rains, as­su­re­ront le dé­ve­lop­pe­ment co­hé­rent de l’en­semble du ter­ri­toire. « Un hô­pi­tal peut avoir un ef­fet monstre. Nous de­vons évi­ter que les ter­rains à proxi­mi­té ne su­bissent trop de pres­sion », dé­clare Guy-Lin Beau­doin, di­rec­teur gé­né­ral de la MRC.

La MRC en­tame la ré­vi­sion de son sché­ma d’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire, me­sure qui s’ins­crit dans sa dé­marche de pla­ni­fi­ca­tion sur 20, 30 et 40 ans. Elle ne peut au­to­ri­ser le dé­ve­lop­pe­ment à l’em­por­te­pièce, comme il est fré­quent au Québec, pré­vient le di­rec­teur gé­né­ral : elle re­fuse que le dé­ve­lop­pe­ment de la ré­gion soit dic­té par les pro­mo­teurs. Au sur­plus, les maires doivent évi­ter la dé­struc­tu­ra­tion du tis­su ur­bain en as­su­rant un contrôle ter­ri­to­rial. « Nous avons be­soin d’une vi­sion glo­bale », in­dique M. Beau­doin.

Les élus se ba­se­ront donc sur les mo­dèles eu­ro­péens qui prennent en consi­dé­ra­tion le dé­ve­lop­pe­ment du­rable, se­lon M. Beau­doin. Ils de­vront se pen­cher sur la fa­çon d’im­plan­ter un hô­pi­tal, mais aus­si un pôle ins­ti­tu­tion­nel (écoles et classes uni­ver­si­taires et col­lé­giales). Dans cette op­tique, ils de­vront son­ger à in­clure trans­port en com­mun, lo­ge­ments pour tra­vailleurs et étu­diants et des routes.

« Nous sa­vons que la ré­gion au­ra be­soin de quatre écoles pri­maires dans les pro­chaines an­nées, ad­met M. Beau­doin. Pou­vons-nous au moins gar­der deux ter­rains? Il y a des classes uni­ver­si­taires et de cé­gep dans le parc in­dus­triel qu’on pour­ra dé­mé­na­ger dans le sec­teur. Et les tra­vailleurs de l’hô­pi­tal, où tra­vaille­ront-ils? Il faut aus­si pré­voir les routes pour ne pas cloi­son­ner l’hô­pi­tal et les écoles. » Et ce­la est sans comp­ter que 35 % du sec­teur est en zone dite « sen­sible » : cer­tains sols ne peuvent sup­por­ter de lourds bâ­ti­ments.

La MRC dis­pose de 90 jours pour de­man­der au mi­nis­tère des Af­faires mu­ni­ci­pales un gel of­fi­ciel d’une plus longue du­rée. « Ce­pen­dant, ce type de rè­gle­ment est très flexible. Nous pour­rons au be­soin re­tran­cher cer­tains lots ou ré­duire la du­rée du gel », pré­cise M. Beau­doin.

Pas de site pré­cis pour l’hô­pi­tal

Les par­ti­sans de l’im­plan­ta­tion d’un hô­pi­tal ré­gio­nal se­ront peut-être dé­çus d’ap­prendre que le ter­rain n’est pas en­core

La MRC de Vau­dreuil-Sou­langes in­ter­dit toute construc­tion dans une par­tie de Vau­dreuil-Do­rion et Saint-La­zare. Son but? Im­plan­ter un hô­pi­tal ré­gio­nal et un pôle ins­ti­tu­tion­nel.

choi­si. La MRC a ar­rê­té son choix sur un sec­teur, mais, comme plu­sieurs ter­rains sont en zone de glis­se­ment, le gou­ver­ne­ment de­vra tran­cher. « Nous avons fait le tra­vail d’iden­ti­fi­ca­tion du sec­teur. Ce se­ra au gou­ver­ne­ment de pro­duire un plan hos­pi­ta­lier et un plan tech­nique. Après quoi nous pour­rons iden­ti­fier le site », sou­tient M. Beau­doin.

Il est fort pos­sible que cet hô­pi­tal soit éri­gé à Vau­dreuil-Do­rion, la ma­jo­ri­té du sec­teur « ge­lé » étant dans cette ville. De plus, lors de la pré­sen­ta­tion des états fi­nan­ciers mu­ni­ci­paux, le maire Guy Pi­lon a in­di­qué que « le dos­sier de l’hô­pi­tal exi­ge­ra une par­ti­ci­pa­tion im­por­tante de la Ville sur le plan de l’ana­lyse du ter­rain et des in­fra­struc­tures ».

Le sec­teur « ge­lé » par la MRC de Vau­dreuil-Sou­langes en vue de l’im­plan­ta­tion d’un hô­pi­tal ré­gio­nal et d’un pôle ins­ti­tu­tion­nel.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.