Que de­viennent nos tra­di­tions?

L'Etoile - - DOUCE MÉMOIRE C’EST MON OPINION - Jean-Pierre Champagne de Vau­dreuil-Do­rion

Je suis à me de­man­der jus­qu’à quel point les Qué­bé­cois se lais­se­ront écra­ser par l’en­va­his­se­ment d’autres cultures au nom de la soi-di­sant li­ber­té des droits. On parle de­puis long­temps de ces fa­meux ac­com­mo­de­ments rai­son­nables. Plu­sieurs opi­nions ont été émises à ce su­jet par des gens qui pos­sèdent peut-être une plus grande sa­gesse que la mienne.

Jus­qu’où faut-il al­ler pour res­pec­ter la li­ber­té des autres? Il existe, dans la belle ville de Vau­dreuil-Do­rion, qui se veut­mul­ti­cul­tu­relle, une gar­de­rie dont les dé­ci­sions m’étonnent et me choquent à la fois.

En 2009, lors de la pé­riode des fêtes, il a été dé­ci­dé par la di­rec­tion de ne plus re­ce­voir le père Noël. Voi­là qu’en 2010 on dé­cide de ne plus faire d’arbre de Noël à la gar­de­rie. Quel est le mes­sage? Cède-t-on aux pres­sions de pa­rents qui ne sont pas de souche qué­bé­coise?

On s’at­taque ici au fon­de­ment même de notre culture et de nos tra­di­tions. Per­sonne n’a le droit de nous obli­ger à nous pri­ver de faire ce qui se fait ici de­puis des siècles.

Je veux bien ac­cep­ter que d’autres peuples ou d’autres eth­nies pensent dif­fé­rem­ment ou aient d’autres tra­di­tions, mais je suis d’avis que, quand tu im­migres en terre d’ac­cueil, tu dois ac­cep­ter et sur­tout res­pec­ter les tra­di­tions des per­sonnes qui t’ouvrent les bras.

Si je me trouve un jour sous d’autres cieux, par exemple dans un pays qui in­ter­dit la consom­ma­tion du porc, croyez-vous que, si je de­mande à des res­pon­sables de gar­de­rie ou de res­tau­rant d’en ser­vir, on ac­cè­de­ra à ma de­mande? Je pense qu’on connaît tous la ré­ponse. Pour­quoi en se­rait-il au­tre­ment ici? Je res­pecte les us et cou­tumes des autres, mais qu’on res­pecte les­miennes!

Si ces gens-là ne peuvent s’ac­com­mo­der de nos cou­tumes et de notre fa­çon de vivre, il est peut-être temps qu’ils se re­groupent et forment leurs propres lieux de garde, qu’ils pour­ront gé­rer se­lon leurs croyances.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.