Res­tau­rer les murs à Fé­lix

Le 2011 de Lor­raine Mes­ser

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (P.R.)

Si l’an­née 2011 pou­vait exau­cer des voeux, la mai­son de Fé­lix Le­clerc à Vau­dreuil-Do­rion se­rait res­tau­rée et ac­cueille­rait un ar­tiste en ré­si­dence.

Lor­raine Mes­ser pré­side de­puis 2000 la So­cié­té de sau­ve­garde de la mé­moire de Fé­lix Le­clerc (SSMFL) à Vau­dreuil-Do­rion. Comme son nom l’in­dique, cette so­cié­té vise, entre autres, à sau­ve­gar­der, à res­tau­rer et à pré­ser­ver la pro­prié­té vau­dreuilloise où Fé­lix Le­clerc a pas­sé 20 ans de sa vie, au 186, che­min de l’Anse. Sa pré­si­dente rêve, pour l’an­née en cours, à la réa­li­sa­tion de trois voeux en lien avec la mis­sion de sa so­cié­té.

L’an un de la res­tau­ra­tion

Son pre­mier voeu concerne la cueillette de la somme né­ces­saire à la réa­li­sa­tion des tra­vaux de res­tau­ra­tion. En 2011, la cam­pagne de fi­nan­ce­ment de la SSMFL se­ra te­nue conjoin­te­ment avec le pro­gramme Pla­ce­ment cultu­rel, lan­cé par le Conseil des arts et des lettres du Québec. Pour chaque dol­lar re­cueilli, le Conseil tri­ple­ra le mon­tant. « Nous sommes en at­tente d’un mon­tant de la mi­nistre de la Culture, des Com­mu­ni­ca­tions et de la Condi­tion fé­mi­nine dans le Fonds pa­tri­moine, pré­cise Lor­raine Mes­ser. En 2011, nous de­vrions re­cueillir les sommes pour com­men­cer les tra­vaux de res­tau­ra­tion. »

De forge à in­cu­ba­teurs cultu­rels

L’an der­nier, la forge der­rière la mai­son a été dé­truite. En 2011, la SSMFL es­père la re­cons­truire afin d’y ins­tal­ler des in­cu­ba­teurs cultu­rels. « Nous ai­me­rions ins­tal­ler quatre ate­liers d’ar­tiste et leur of­frir une aide, au même titre qu’un CLD, men­tionne la pré­si­dente. La forge était dans un état la­men­table, mais nous avons ré­cu­pé­ré des pièces pour la pro­chaine construc­tion. »

De plus, en juin, la mai­son de­vrait ac­cueillir son pre­mier ar­tiste en ré­si­dence, pro­jet sub­ven­tion­né par la Confé­rence des élus de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. « Il faut dé­ve­lop­per la ré­si­dence pour qu’un ar­tiste vienne y tra­vailler dès juin. Nous es­pé­rons ne pas avoir de bâ­tons dans les roues. Je ne voudrais pas que notre pro­jet tombe à l’eau. C’était pré­vu », ex­horte Lor­raine Mes­ser. La pré­si­dente es­père en outre que les ap­puis de la Ville, des membres et des bé­né­voles de la SSMFL se pour­sui­vront tout au long de l’an­née. Ain­si, les mots du poète ré­son­ne­ront tou­jours sur les murs qui les ont vus naître.

Lor­raine Mes­ser, de­vant la mai­son de Fé­lix, en­tou­rée de la mi­nistre de la Culture, des Com­mu­ni­ca­tions et de la Condi­tion fé­mi­nine, Ch­ris­tine Saint-Pierre, du maire de Vau­dreuil-Do­rion, Guy Pi­lon, et du dé­pu­té de Vau­dreuil, Yvon Mar­coux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.