Gé­rer les ins­crip­tions sco­laires sans la nou­velle école

La CSTL ré­clame deux autres écoles

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR MÉ­LA­NIE MELOCHE-HOLUBOWSKI mm­ho­lu­bows­ki@heb­dos­du­su­roit.com

Cet au­tomne, des ci­toyens du sec­teur du bou­le­vard de la Gare, à Vau­dreuil-Do­rion, se sont op­po­sés à un chan­ge­ment du zo­nage qui au­rait au­to­ri­sé la construc­tion d’une école pri­maire dans leur quar­tier. La Ville de Vau­dreuil-Do­rion a donc op­té pour l’éla­bo­ra­tion d’un plan par­ti­cu­lier d’ur­ba­nisme. Ce plan, qui de­vrait être pré­sen­té à la po­pu­la­tion cet hi­ver, de­vra être ap­prou­vé par le gou­ver­ne­ment avant la ces­sion d’un ter­rain à la CSTL.

La CSTL es­père que l’école se­ra ter­mi­née en jan­vier 2012; elle doit néan­moins com­po­ser avec au moins six mois de per­tur­ba­tions, ex­plique Co­lette Frap­pier, de la CSTL. Consé­quem­ment, la pro­chaine pé­riode d’ins­crip­tion, du 31 jan­vier au 11 fé­vrier, se ré­vé­le­ra as­sez com­plexe. Les élèves de Vau­dreuil-Do­rion se­ront les plus tou­chés par ces chan­ge­ments; tou­te­fois, nul be­soin de faire la file tôt le 31 jan­vier, pré­vient Mme Frap­pier. Les ins­crip­tions ne se fe­ront pas sur la base du pre­mier ar­ri­vé, pre­mier ser­vi, mais plu­tôt par sec­teur. La CSTL sou­haite ain­si évi­ter un maxi­mum de per­tur­ba­tions. « Ce n’est pas la si­tua­tion idéale, mais les en­fants s’adaptent bien », rap­pel­leMme Frap­pier.

Nou­veau sec­teur

La CSTL a dé­li­mi­té le sec­teur de la

La Com­mis­sion sco­laire des Trois-Lacs (CSTL) est confron­tée à un réel cas­se­tête en lien avec les ins­crip­tions de la pro­chaine an­née sco­laire. La nou­velle école de Vau­dreuil-Do­rion n’est pas près d’être construite, et les classes sont bon­dées.

nou­velle école. ( Voir carte.) Elle crée­ra une école « vir­tuelle », et les élèves de ce sec­teur se­ront ins­crits comme si l’école exis­tait. Les pa­rents de­vront ins­crire leur en­fant à l’école Saint-Mi­chel, où une per­sonne-res­source les gui­de­ra dans ce casse-tête ad­mi­nis­tra­tif. Puis la CSTL se pen­che­ra sur la dis­tri­bu­tion des élèves. Ces en­fants pour­ront être in­té­grés dans les écoles Har­wood et SaintMi­chel ou des classes mo­du­laires.

Par consé­quent, les pa­rents du sec­teur du nou­vel éta­blis­se­ment sco­laire ne connaî­tront pas im­mé­dia­te­ment l’école que fré­quen­te­ront leurs en­fants. « Nous sa­vons que les pa­rents sont in­quiets et que les jeunes veulent sa­voir où ils iront à l’école, af­firme Mme Frap­pier. Nous de­vrons pro­ba­ble­ment re­tar­der la vi­site des classes de ma­ter­nelle. »

Pour pal­lier les dé­bor­de­ments de la pro­chaine an­née, la CSTL a de­man­dé au gou­ver­ne­ment d’amé­na­ger des classes mo­du­laires, dont l’em­pla­ce­ment n’au­rait pas en­core été dé­ter­mi­né. « Nous de­vons ob­te­nir l’au­to­ri­sa­tion et pla­cer ces mo­dules sur de l’as­phalte », ex­plique en­core Mme Frap­pier.

D’autres écoles?

À l’heure ac­tuelle, la CSTL est confron­tée au même pro­blème que la Com­mis­sion sco­laire Les­ter-B.-Pear­son (CSLBP). Cette der­nière a en­tre­pris la construc­tion d’une école pri­maire à Saint-La­zare cet au­tomne, au terme de près d’un an de délais pour l’ob­ten­tion d’un ter­rain. Aux prises avec un boom dé­mo­gra­phique, la CSLBP a ré­cem­ment ré­cla­mé du gou­ver­ne­ment la per­mis­sion de construire une autre école.

Cette an­née, des élèves de l’école pri­maire Pierre-El­liott-Tru­deau fré­quentent l’école se­con­dai­reWest­wood.

En sep­tembre, la CSTL a de­man­dé au mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion la per­mis­sion de construire des écoles ou d’agran­dir les écoles pri­maires du sec­teur Har­wood, à Vau­dreuil-Do­rion, et du quar­tier de la Sa­marre, à L’Île-Per­rot.

Une ré­so­lu­tion du conseil des com­mis­saires in­dique la né­ces­si­té de 39 classes ad­di­tion­nelles au pri­maire. Cette de­mande tient compte de l’ajout de trois classes de ma­ter­nelle et de 18 classes du pri­maire de la nou­velle école, de l’agran­dis­se­ment de quatre classes de l’école de la Sa­mare et du dé­man­tè­le­ment de six lo­caux mo­du­laires. Ce qui pour­rait re­pré­sen­ter deux écoles sup­plé­men­taires.

Par ailleurs, la CSTL ne croit pas avoir be­soin d’une nou­velle école se­con­daire, ses pré­vi­sions fai­sant état de 139 élèves de plus sur 10 ans.

Pour ces com­mis­sions sco­laires, la pé­nu­rie de ter­rains pose un pro­blème consi­dé­rable. La MRC a ré­cem­ment « ge­lé » des ter­rains à Vau­dreuil-Do­rion et à Saint-La­zare en vue de l’im­plan­ta­tion d’un pôle ins­ti­tu­tion­nel in­cluant des écoles et un hô­pi­tal. Le plan de ce sec­teur pour­rait né­ces­si­ter en­core plu­sieurs mois.

PHO­TO­THÈQUE

Le sec­teur de nou­velle école de Vau­dreuil-Do­rion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.