Un bud­get pru­dent

Vau­dreuil-sur-le-Lac

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR MÉ­LA­NIE MELOCHE-HOLUBOWSKI mm­ho­lu­bows­ki@heb­dos­du­su­roit.com

Le conseil mu­ni­ci­pal de Vau­dreuil­sur-le-Lac a adop­té un bud­get pru­dent pour la pro­chaine an­née.

En ef­fet, le bud­get de cette mu­ni­ci­pa­li­té de 1380 ci­toyens passe de 1 629 655 $ à 1 620 855 $. « Nous conti­nue­rons d’of­frir les mêmes ser­vices es­sen­tiels. Le conseil a tou­jours été pru­dent avec le bud­get et conti­nue de l’être », af­firme la di­rec­trice gé­né­rale Clau­dia Che­bin.

Deux élé­ments mo­tivent cette res­tric­tion. D’abord, le coût de la pro­tec­tion contre les in­cen­dies a aug­men­té de fa­çon si­gni­fi­ca­tive, soit de 22 %. Vau­dreuil-sur-le-Lac est des­ser­vi par le ser­vice des in­cen­dies de Vau­dreuil-Do­rion. Or, la Ville de Vau­dreuilDo­rion pro­cède à la construc­tion d’une nou­velle ca­serne, aug­men­tant ain­si la fac­ture de 2011. « Oui, c’est une grosse aug­men­ta­tion pour Vau­dreuil-sur-le-Lac, mais nous de­vons contri­buer à l’amé­lio­ra­tion des ser­vices d’in­cen­dies », ajou­teMme Che­bin.

En­suite, les sur­plus ont consi­dé­ra­ble­ment di­mi­nué. En 2010, la Mu­ni­ci­pa­li­té a en­re­gis­tré un sur­plus de 39 654 $, une im­por­tante di­mi­nu­tion com­pa­ra­ti­ve­ment aux an­nées pré­cé­dentes. C’est pour­quoi la Mu­ni­ci­pa­li­té a choi­si la voie de la pru­dence en 2011.

Mme Che­bin rap­pelle tou­te­fois que, de­puis 2006, 581 000 $ des sur­plus ont été re­mis aux ci­toyens.

Cer­tains pro­jets, dont des salles de bain dans la salle des loi­sirs ou de l’équi­pe­ment de parc, sont à l’étude. Le conseil ira de l’avant avec ces ini­tia­tives dans l’éven­tua­li­té d’ob­ten­tion de sub­ven­tions.

Taxes

Les ci­toyens paie­ront lé­gè­re­ment plus d’im­pôt fon­cier qu’en 2010. En ef­fet, le taux de taxa­tion passe de 0,4080 à 0,4441 $ du 100 $ d’éva­lua­tion, ex­plique la di­rec­trice gé­né­rale. Il s’agit d’une aug­men­ta­tion de 0,0361 $. La taxe de col­lecte des or­dures passe de 158 à 162 $, no­tam­ment à cause d’une aug­men­ta­tion des coûts pré­vus au contrat à cet ef­fet.

En­fin, la taxe d’aque­duc de­meure la même, soit 232,75 $ par do­mi­cile.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.