Un dos­sier au ra­len­ti

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR JUS­TINE GRE­NIER jgre­nier@heb­dos­du­su­roit.com

De­puis 2002, la Mu­ni­ci­pa­li­té de Très-Saint-Ré­demp­teur tente de voir ré­duite la li­mite de vi­tesse sur un tron­çon de la route 325. Cet hi­ver, elle a es­suyé un énième re­fus du mi­nis­tère des Tran­sports.

« Nous­vous in­for­mons que, pour le mo­ment, les cri­tères de ré­duc­tion de la vi­tesse af­fi­chée ne sont tou­jours pas sa­tis­fai­sants », écri­vait la porte-pa­role Jo­ce­line Bé­land dans une lettre adres­sée à laMu­ni­ci­pa­li­té.

En fé­vrier et en août 2008, la ré­ponse était la même : l’abais­se­ment de la li­mite de vi­tesse « n’au­rait vir­tuel­le­ment au­cun im­pact sur le com­por­te­ment des usa­gers de la route » et ne fe­rait qu’aug­men­ter le taux de dé­lin­quance.

Lors de son ana­lyse de sé­cu­ri­té, le Mi­nis­tère a plu­tôt consta­té un pro­blème re­la­tif à la pré­sence de cerfs de Vir­gi­nie. Il af­fir­mait en ef­fet que les ac­ci­dents re­cen­sés par la So­cié­té de l’as­su­rance au­to­mo­bile du Québec au cours des cinq der­nières an­nées sur cette sec­tion de la route 325 im­pli­quaient pour la plu­part des cer­vi­dés.

« On trouve ça épou­van­table! s’ex­clame la ré­si­dente Ra­chel Ques­nel. Au lieu de mettre des pan­cartes 70 km/h, ils (les gens du Mi­nis­tère) nous ont mis des pan­cartes de che­vreuils! »

Ris­quer sa vie

« Au dé­part, on nous a en­le­vé nos boîtes à malle pour la sé­cu­ri­té des pos­tiers », illustre la ré­si­dente, af­fir­mant qu’il est très dan­ge­reux pour les pié­tons et les cy­clistes de cir­cu­ler aux abords de ce tron­çon. « On risque notre vie! » lance-t-elle.

La pre­mière plainte a été dé­po­sée en 2002. Ra­chel Ques­nel et un co­mi­té com­po­sé de quelques ci­toyens ont pris le re­lais il y a plus de deux ans main­te­nant, avec l’ap­pui du conseil­mu­ni­ci­pal. « Ce n’est pas nor­mal qu’on ait une vi­tesse de 70 km/h de la courbe de Rigaud jus­qu’à l’église et que la vi­tesse passe en­suite à 90 km/h », dé­plore le maire Jean La­londe. Par ailleurs, ce der­nier ne com­prend pas que le dos­sier prenne au­tant de temps à être trai­té par le Mi­nis­tère : « D’après moi, le dos­sier est bien mon­té. Je ne sais pas où ça bloque. »

Mal­gré tout, Ra­chel Ques­nel de­meure confiante en rai­son du nou­veau pro­jet do­mi­ci­liaire Le Do­maine du Cerf. « Dans sa der­nière lettre, le Mi­nis­tère était d’ac­cord pour dire qu’il y avait une nou­velle rue d’ou­verte. Mais on sem­blait dire que, comme il n’y avait pas de mai­sons de bâ­ties, ça ne fai­sait pas plus de tra­fic. Si le dé­ve­lop­pe­ment fonc­tionne, il (le Mi­nis­tère) ré­vi­se­ra peut-être sa po­si­tion. »

La Mu­ni­ci­pa­li­té a d’ailleurs de­man­dé l’aide de Lu­cie Char­le­bois. « Je vais tra­vailler le dos­sier avec eux. Je com­prends leurs dif­fi­cul­tés », a com­men­té la dé­pu­tée de Sou­langes.

PHOTO DA­NIEL CUILLERIER

Très-Saint-Ré­demp­teur de­mande au­mi­nis­tère des Tran­sports que la li­mite de vi­tesse entre le che­min de la Mon­tagne et la mon­tée du­Bois-Franc passe de90à 70km/h.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.