Du nou­veau per­son­nel

Bud­get 2011 de Très-Saint-Ré­demp­teur

L'Etoile - - ACTUALITÉ - PAR JUS­TINE GRE­NIER jgre­nier@heb­dos­du­su­roit.com

L’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale ne dé­ploie­ra pas de pro­jet ma­jeur cette an­née.

Son bud­get de 2011 to­ta­lise 688 410 $. La taxe fon­cière, de 0,68 $ du 100 $ d’éva­lua­tion, n’a pas aug­men­té. Et la plu­part des pré­vi­sions bud­gé­taires de­meurent sen­si­ble­ment les mêmes. Par contre, les dé­penses liées à l’ad­mi­nis­tra­tion gé­né­rale passent de 195 156 $ à 242 882 $, no­tam­ment à cause de la hausse des sa­laires.

En ce dé­but d’an­née, la Mu­ni­ci­pa­li­té se concentre en ef­fet sur l’em­bauche de nou­veau per­son­nel : elle fonc­tionne ces jours-ci sans di­rec­teur gé­né­ral et sans ins­pec­teur­mu­ni­ci­pal.

« Puis­qu’on avait une di­rec­trice gé­né­rale qui était en poste de­puis 30 ans, on n’est plus dans le mar­ché », es­time le maire Jean La­londe. Ce der­nier porte donc plus d’un cha­peau par les temps qui courent. « On don­neun­coup. Ces jours-ci, je fais­du9à 6. »

Très-Saint-Ré­demp­teur a éga­le­ment pré­vu une hausse du sa­laire de ses élus de 50 %. Le sa­laire an­nuel du maire, par exemple, passe de 4500 $ à 9000 $.

Pen­ser à son pa­tri­moine

En jan­vier der­nier, lors du conseil des maires de la MRC, la Mu­ni­ci­pa­li­té s’est vu ac­cor­der 10 000 $ par le Pacte rural pour la conser­va­tion de son pa­tri­moine. Cette sub­ven­tion s’ajoute aux 40 000 $ pré­vus par le bud­get mu­ni­ci­pal dans la ca­té­go­rie Pa­tri­moine, contri­bu­tions aux or­ga­nismes et sen­tiers.

Rien n’est en­core dé­ci­dé : « Cette an­née, on va s’as­seoir avec le co­mi­té de ci­toyens pour dé­ter­mi­ner une stra­té­gie », ex­plique le maire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.