Bien choi­sir sa co­pro­prié­té

L'Etoile - - IMMOHABITAT - Source : www.cen­tris.ca

Il existe deux types de co­pro­prié­té : di­vise et in­di­vise. Le pro­prié­taire de la pre­mière est le seul et unique pro­prié­taire de son lo­ge­ment. Il a le droit de le vendre, de le louer ou de le lé­guer comme bon lui semble. Tou­te­fois, il par­tage avec les autres co­pro­prié­taires la pro­prié­té des es­paces com­muns, tels que ter­rain, cor­ri­dors et as­cen­seurs.

Dans cer­tains cas, plus rares tou­te­fois, la co­pro­prié­té est in­di­vise. Les pro­prié­taires ont alors en com­mun leur hy­po­thèque, leurs droits et leurs obli­ga­tions.

Un syn­di­cat de co­pro­prié­té (conseil d’ad­mi­nis­tra­tion) est élu par les co­pro­prié­taires pour gé­rer l’im­meuble. Afin de mieux ap­pré­cier la vie com­mu­nau­taire, choi­sis­sez une bâ­tisse dont les oc­cu­pants ont un re­ve­nu, un sta­tut pro­fes­sion­nel et des points com­muns sem­blables aux vôtres.

L’em­pla­ce­ment du condo­mi­nium est aus­si un fac­teur im­por­tant. Op­tez pour un lo­ge­ment bien si­tué. Une vue in­té­res­sante, un en­vi­ron­ne­ment pai­sible et une lu­mi­no­si­té ac­cep­table, de même que la proxi­mi­té des ser­vices et des tran­sports en com­mun, contri­bue­ront à une bonne va­leur de re­vente.

La su­per­fi­cie de l’ap­par­te­ment et la qua­li­té de sa construc­tion sont aus­si des élé­ments dé­ter­mi­nants. Bien que cer­tains im­meubles luxueux soient conçus de fa­çon à ce que chaque lo­ge­ment ait une en­trée in­dé­pen­dante ou se­mi-in­dé­pen­dante, la co­pro­prié­té n’offre pas tou­jours l’in­ti­mi­té de la mai­son uni­fa­mi­liale. As­su­rez-vous d’une bonne in­so­no­ri­sa­tion.

Quels sont les ser­vices of­ferts à l’in­té­rieur de l’im­meuble? Y a-t-il un ga­rage, une pis­cine, un sau­na, un ter­rain de ten­nis, une salle d’en­traî­ne­ment? Un ga­rage in­té­rieur peut aug­men­ter la va­leur du condo­mi­nium, mais in­utile d’avoir ac­cès à une pis­cine si vous ne na­gez pas! Et n’ou­bliez pas que les frais de co­pro­prié­té doivent cou­vrir l’en­tre­tien des équi­pe­ments et ser­vices, que vous les uti­li­siez ou non.

Au mo­ment de si­gner une pro­messe d’achat, ayez soin de spé­ci­fier qu’elle est condi­tion­nelle à l’étude de la dé­cla­ra­tion de co­pro­prié­té et de l’ins­pec­tion. Faites vé­ri­fier ce do­cu­ment par un avo­cat ou un no­taire et li­sez at­ten­ti­ve­ment tous les rè­gle­ments. En­fin, ren­sei­gnez-vous du fonds de ré­serve, par­ti­cu­liè­re­ment pour les construc­tions plus an­ciennes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.