Ini­tia­tives de tran­si­tion

L'Etoile - - ENVIRONNEMENT - PAR ELIZABETH CA­RON eca­ron@heb­dos­du­su­roit.com

Des ci­toyens de Très-Saint-Ré­demp­teur pour­suivent leur pro­jet de mou­ve­ment de tran­si­tion au­moyen d’une for­ma­tion les 19 et 20mars pro­chain.

Cinq ans après la créa­tion, au Royaume-Uni, du Mou­ve­ment de Tran­si­tion, le Québec ac­cueille­ra la pre­mière for­ma­tion of­fi­cielle en fran­çais qui pré­sen­te­ra, sur deux jours, les in­gré­dients du suc­cès des ini­tia­tives de tran­si­tion à tra­vers le­monde.

Le concept a été créé en 2006 dans la ville de Totnes, en An­gle­terre. Il existe au­jourd’hui près de 700 ini­tia­tives de tran­si­tion à tra­vers le monde, dont une qua­ran­taine au Ca­na­da, no­tam­ment à Québec, à Sher­brooke, à Mon­tréal, à Bou­cher­ville et à Très-Saint-Ré­demp­teur.

Une ini­tia­tive de tran­si­tion est une ap­proche qui per­met à une com­mu­nau­té (vil­lage, ville, quar­tier, uni­ver­si­té…) de se mo­bi­li­ser et de mettre en place des so­lu­tions pour faire face aux crises éco­no­miques, pé­tro­lières et cli­ma­tiques. Le pro­ces­sus per­met de créer des com­mu­nau­tés peu dé­pen­dantes du pé­trole, plus so­li­daires et plus ré­si­lientes.

En no­vembre 2010, l’Agence in­ter­na­tio­nale de l’éner­gie re­con­nais­sait pour la pre­mière fois que la pro­duc­tion de pé­trole « conven­tion­nel » n’aug­men­te­rait plus, ayant at­teint son maxi­mum en 2006. Les scien­ti­fiques ne s’ac­cordent pas tous quant au mo­ment du pic pé­tro­lier ni à la dis­po­ni­bi­li­té et aux ré­serves mon­diales. Tou­te­fois, se­lon le rythme de consom­ma­tion des pro­duits pé­tro­li­fères, il est clair que l’on de­vra trou­ver d’autres sources d’éner­gie et ré­duire ra­di­ca­le­ment notre consom­ma­tion. Le contre­coup de cette si­tua­tion se fe­ra sen­tir sur l’éco­no­mie, dont la crois­sance est ba­sée sur le faible coût et l’abon­dance de cette éner­gie.

Les ac­teurs de la Tran­si­tion pensent que les consé­quences des crises pré­vues se­ront d’au­tant moins vio­lentes que la so­cié­té au­ra su s’y pré­pa­rer. Leur phi­lo­so­phie : com­men­cer là où nous sommes en tant que com­mu­nau­té et re­bâ­tir la ré­si­lience lo­cale au­tour d’une vi­sion po­si­tive de l’ave­nir.

For­ma­tion à Très-Saint

Ré­demp­teur

L’ini­tia­tive de tran­si­tion de Très-SaintRé­demp­teur a été lan­cée, en no­vembre der­nier, par Jean-Luc Hen­ry, dans le cadre des Ren­dez-vous de l’éner­gie. La ving­taine de per­sonnes réu­nies ont ma­ni­fes­té leur vo­lon­té de chan­ger les choses.

Le groupe pour­suit son pro­jet par une for­ma­tion les sa­me­di 19 et di­manche 20 mars de 9 h à 17 h au centre com­mu­nau­taire de Très-Saint-Ré­demp­teur, 769, rue Prin­ci­pale. Cette for­ma­tion est don­née par cinq pion­niers de la Tran­si­tion au Québec. Mon­sieur Hen­ry a dé­jà re­çu 27 ins­crip­tions, pour un maxi­mum de 35 per­sonnes. Les in­té­res­sés sont donc in­vi­tés à ré­ser­ver le plus tôt pos­sible.

Pour ob­te­nir plus d’in­for­ma­tion à ce su­jet, con­sul­tez le http://tsr.que­be­cen­tran­si­tion.org/ ou composez le 450 318-1002.

Quelques ob­jec­tifs du cours

• Com­prendre la si­tua­tion mon­diale ac­tuelle et les pos­si­bi­li­tés de trans­for­ma­tion. • Créer un groupe de tran­si­tion dans

la com­mu­nau­té. • Sus­ci­ter la par­ti­ci­pa­tion des ci­toyens de tous ho­ri­zons à des pro­jets de quar­tier. • Éla­bo­rer un plan d’ac­tion. • Com­prendre les as­pects in­té­rieurs et

ex­té­rieurs de la tran­si­tion. • Par­ti­ci­per ac­ti­ve­ment à une mi­ni

session Fo­rum ou­vert. • Ex­pé­ri­men­ter un éven­tail de styles d’ani­ma­tion de groupe et d’ap­pren­tis­sage.

PHO­TO­THÈQUE

Ini­tia­tives de tran­si­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.