Un dé­fi­lé hors du com­mun

Une soi­rée unique pour les gens d'af­faires

L'Etoile - - ACTUALITÉ - (M.M.H.)

Le 1er fé­vrier, plus de 150 per­sonnes ont as­sis­té au pre­mier dé­fi­lé de l’AGAVS, où 24 groupes et 73 per­sonnes ve­nant d’en­tre­prises et de groupes com­mu­nau­taires ou cultu­rels ont dé­fi­lé sur la scène de Chez Mau­rice. Ils ont ri­va­li­sé de créa­ti­vi­té afin de se dé­mar­quer et de re­te­nir l’at­ten­tion des convives. Cha­cun de­vait, en quel­ques­mi­nutes, pré­sen­ter ses ser­vices et ses pro­duits de fa­çon ori­gi­nale. Les ani­ma­teurs, Na­ta­lie Poi­rier et Pa­trick Ri­chard, ont en­ca­dré tous les nu­mé­ros avec un brin d’hu­mour pour que cette soi­rée soit fluide et di­ver­tis­sante.

Cer­tains ont op­té pour une chan­son ou une danse, d’autres pour des cos­tumes afin d’ex­pri­mer les ca­rac­té­ris­tiques de leur en­tre­prise. La pré­si­dente de l’AGAVS, Lyne Pel­chat, a été par­ti­cu­liè­re­ment sur­prise de l’en­goue­ment des par­ti­ci­pants et de leur au­dace.

« L’As­so­cia­tion des gens d’ac­tion, ça porte son nom : on in­nove, on n’a pas peur. Ça prend du guts pour mon­ter sur scène, ra­conte-t-elle. Les par­ti­ci­pants étaient très ner­veux. Mais lors­qu’ils res­sor­taient, ils brillaient et étaient fiers de leur pres­ta­tion! »

La pré­si­dente es­time que de tels évé­ne­ments aug­mentent la vi­si­bi­li­té de l’AGAVS. « Les gens viennent à nos soi­rées parce qu’ils ne savent ja­mais à quoi s’at­tendre. Nous de­vons être créa­tifs pour avoir une

Un comp­table aux chaus­settes brunes, des agents de dé­ve­lop­pe­ment ru­ral qui dansent : le dé­fi­lé de l'As­so­cia­tion des gens d'ac­tion de Vau­dreuil-Sou­langes (AGAVS) a cer­tai­ne­ment re­pous­sé les li­mites d'une soi­rée de gens d'af­faires.

as­so­cia­tion de gens d’af­faires vi­vante. »

L’or­ga­nisme com­mu­nau­taire Car­re­four jeu­nesse-em­ploi a rem­por­té le vote po­pu­laire des convives pour l’ori­gi­na­li­té de sa pré­sen­ta­tion et de ses ser­vices.

Lyne Pel­chat tient à re­mer­cier les membres de son con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion, qui se sont dé­voués pour or­ga­ni­ser ce pro­jet quelque peu in­usi­té. Elle re­mer­cie aus­si les membres de l’AGAVS d’y avoir cru. « Ils se sont mis entre nos mains, ils nous ont fait confiance. »

La culture

Le 1er mars, l’AGAVS re­ce­vraMi­chelVal­lée, di­rec­teur du Ser­vice des arts et de la culture de Vau­dreuil-Do­rion, pour une confé­rence. Mi­chel Val­lée, ins­ti­ga­teur et concep­teur du pro­jet Je suis…, vise l’uni­fi­ca­tion des liens entre les ci­toyens par l’en­tre­mise d’ac­ti­vi­tés cultu­relles. De­puis six­mois, plus de 100 ac­ti­vi­tés pro­po­sées en mé­dia­tion cultu­relle ont at­teint quelque 18 000 per­sonnes. Tout ré­cem­ment, le pro­jet a été sé­lec­tion­né comme l’une des 12 pra­tiques exem­plaires en dé­ve­lop­pe­ment cultu­rel lo­cal au Qué­bec et dans le Ca­na­da fran­co­phone. Cette no­mi­na­tion se­ra cé­lé­brée dans le cadre d’une pu­bli­ca­tion lan­cée en mai pro­chain par l’or­ga­nisme LesArts et laVille.

Ce pro­chain sou­per-ren­contre au­ra lieu au res­tau­rant de l’Au­berge Willow Place Inn, au 208, rue Main à Hud­son. Ré­ser­vez votre place au 514 940-4695 ou à agavs2008@gmail.com.

PHO­TO PAS­CALE LÉ­VESQUE

Le comp­table Mar­tin Cou­ture a bien fait rire l'as­sem­blée avec ses chaus­settes brunes.

PHO­TO PAS­CALE LÉ­VESQUE

Les em­ployés du Centre lo­cal de dé­ve­lop­pe­ment de Vau­dreuil-Sou­langes sont des ex­perts en dé­ve­lop­pe­ment, mais aus­si en danse!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.