Brunch fa­mi­lial à la ca­bane à sucre

Dia­bète Su­roît

L'Etoile - - SANTÉ SANTÉ - ELI­ZA­BETH CA­RON eca­ron@heb­dos­du­su­roit.com

C’est au tour des dia­bé­tiques et de leurs proches de pro­fi­ter du temps des sucres! Le brunch fa­mi­lial « ca­bane à sucre » de Dia­bète Su­roît se tien­dra le di­manche 27 fé­vrier de 11 h 30 à 13 h 30 à la ca­bane à sucre de Marc Bes­ner, si­tuée au 202, che­min du Ruis­seau à Saint-Clet. Cet évé­ne­ment consti­tue l’une des prin­ci­pales ac­ti­vi­tés de fi­nan­ce­ment de l’or­ga­nisme, qui voit aux be­soins et aux in­té­rêts des dia­bé­tiques de la ré­gion. Des prix de pré­sence at­tendent les par­ti­ci­pants.

Pour ob­te­nir plus d’in­for­ma­tion à ce su­jet, com­po­sez le 450 377-3100.

Symp­tômes et ana­lyse

Au Qué­bec, des quelque 650 000 per­sonnes at­teintes de dia­bète, 200 000 ignorent qu’elles le sont. Si le dia­bète de type 2, très sour­nois, peut faire son oeuvre en l’ab­sence de symp­tômes, le dia­bète non contrô­lé, lui, peut cau­ser des ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires, la cé­ci­té, de l’in­suf­fi­sance ré­nale et la perte d’un membre. L’ana­lyse san­guine est le seul moyen de sa­voir si une per­sonne souffre de dia­bète.

Au Ca­na­da, on re­com­mande à toute per­sonne de 40 ans et plus de se sou­mettre tous les trois ans à un dé­pis­tage du dia­bète. Un dé­pis­tage plus fré­quent ou plus tôt de­vrait être fait chez les per­sonnes pré­sen­tant des fac­teurs de risque.

Le site In­ter­net de Dia­bète Qué­bec pro­pose un test qui vous per­met­tra de sa­voir si vous êtes à risque de souf­frir de dia­bète de type 2. Les symp­tômes du dia­bète : • fa­tigue in­ha­bi­tuelle. • soif exa­gé­rée, • perte de poids. • be­soin fré­quent d’uri­ner.

PHO­TO PAS­CALE LÉ­VESQUE

Les per­sonnes souf­frant de dia­bète fêtent aus­si les sucres au brunch fa­mi­lial de Dia­bète Su­roît à la ca­bane de Marc Bes­ner.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.